Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 novembre 2013 1 18 /11 /novembre /2013 12:28

On ne sait trop pourquoi, mais toute l'information touchant au voyage de trois jours de notre Président en Israël et en Palestine ne paraissait concerner que la problématique du nucléaire iranien. Or, à nos yeux, il ne pouvait y avoir, sur ce thème sensible qu'une réaffirmation sans surprise de la position traditionnelle, au-delà des clivages politiques, de la France: refus ferme et définitif de toute prolifération. Recherche, oui. Sous contrôle de l'AIEA. Armement, non.

Pourtant les commentateurs s'en sont donné à coeur joie: opposer la France à Obama, accusé en la circonstance de laxisme coupable vis-à-vis de l'Iran, tant par la droite américaine que par les Israéliens, a beaucoup occupé la presse occidentale. Ce n'était pourtant pas, répétons-le, un scoop...

En revanche, exiger de Nétanyahou qu'il tire un trait définitif sur ses projets de colonisation en Cisjordanie était, pour le moins, un changement de ton, une fermeté nouvelle affichée (la piqûre de rappel est bien venue) de la part de la diplomatie française. Il s'agit d'un défi permanent à la loi internationale, une violation répétée des principes de base des Nations Unies. Nous ne pouvons qu'applaudir.

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens