Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 décembre 2013 4 12 /12 /décembre /2013 09:54

Le 10 décembre 1983 Raùl Alfonsin s'installait Casa Rosada, le palais présidentiel à Buenos Aires. Il avait été élu 70 jours auparavant avec une avance confortable. Une personnalité de centre-gauche à la réputation irréprochable. C'était la fin officielle d'une dictature des Forces Armées qui avait été mise en place le 26 mars 1976, avec le général Videla à sa tête. Dans le cadre de la doctrine dite de 'sécurité nationale', voulue par Washington, les uniformes contrôlaient brutalement tous les pays du Cône Sud des Amériques.

Nous connaissons la sinistre histoire de cette période. Non seulement le pays fut démoli humainement, mais encore le régime laissa-t-il en héritage une situation économique et sociale ubuesque. Je me souviens ainsi de ma première visite d'ambassadeur itinérant, au lendemain du désastre des Malouines en 82, quand l'inflation avait mis le prix d'un paquet de cigarettes à 1,5 M de pesos...

Mardi 10 décembre la présidente Cristina Fernàndez de Kirchner voulait célébrer ce 30e anniversaire comme il convient. On avait simplement oublié que l'Argentine est la seule démocratie au monde où les policiers ont un droit constitutionnel de grève. Comme les enseignants ou les métallos. Oublié aussi le redoublement d'intensité de la crise économique avec ses conséquences sociales. A la veille de l'été austral et des fêtes de fin d'année certains quartiers des villes et des cités ont été livrées au pillage, l'ordre n'étant assuré par personne.

L'Argentine déconcerte toujours. Ce pays béni par les dieux du sol, du sous-sol, des montagnes et des mers peut avoir les apparences de l'Europe occidentale, côté pile, et celles du Bengladesh, simultanément, côté face. Les périodes de véritable stabilité sont bien rares et il convient de se hâter de les savourer. La veuve Kirchner a versé des larmes en ce qui avait été annoncé comme une fête des Droits de l'Homme...

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens