Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 décembre 2013 2 03 /12 /décembre /2013 17:22
Je suis surpris par la dimension prise par l'affaire ukrainienne après le retrait de la candidature de Kiev à son adhésion à l'Union. On a ainsi artificiellement gonflé le nombre de manifestants hostiles à la Russie, donné largement la parole à des représentants d'une opposition hétéroclite (incluant un important parti néo-nazi), réduit le gouvernement, pourtant démocratiquement élu, à un groupe d'intérêts lié au prix du gaz...
Le Quai d'Orsay vient opportunément de préciser que, à ses yeux, les manifestations qui ont lieu dans la capitale de l'Ukraine ne sauraient être présentées comme une tentative populaire de renversement par la force de l'exécutif en place. Une minorité agissante ne se substitue pas à la volonté populaire exprimée dans les urnes.
La réalité est tout autre et l'Histoire doit y retrouver son compte: l'Ukraine a toujours été liée à l'empire russe, qu'il soit tsariste ou qu'il soit soviétique. Une bonne partie de la population est russophone et les motivations des pro-occidentaux ne sont pas toujours limpides. C'est le moins que l'on puisse dire. Alors pour quelles raisons nous lancerions nous dans la redoutable épreuve de tenter d'intégrer un géant slave avec la certitude d'entrer en conflit avec Moscou? Je n'imagine pas que ce soit l'intérêt de la France en dépit des pressions de Berlin dans cette direction.
Le coût de l'opération serait à tout point de vue trop élevé.
Alors, laissons l'Ukraine décider seule de son destin.
Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens