Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2014 4 30 /01 /janvier /2014 11:02

Yasmina Khadra est un nom désormais familier de la littérature française moderne. L'histoire de sa vie est singulière: militarisé par la volonté de son père chez les "Cadets de la Révolution" il quittera l'Armée Nationale Populaire (ANP) en prenant une retraite anticipée à 49 ans. Le Commandant Mohammed Moussehoul devient alors pour le public l'écrivain Yasmina Khadra. Un nom de femme supposé égarer l'ennemi djihadiste, pour cet homme marié et père de 3 enfants.

L'officier qu'il était abandonna l'uniforme (mais pass son amis officiers) sans renier pour autant les combats qu'il avait livrés au sein de l'ANP pour empêcher l'intégrisme et son intolérance criminelle de mettre la main sur son pays. L'écrivain ne renia rien et dut affronter une certaine gauche française qui assimilait l'intervention militaire, destinée à empêcher la victoire électorale du FIS/GIA*, à un coup d'Etat. Les exactions, les massacres massifs de civils commis par les islamistes intégristes durant les sept ans de guerre civile (200000 morts) ont définitivement détourné le peuple algérien de ce mouvement extrémiste et très rares sont ceux qui ne sont pas reconnaissants à l'ANP pour cette opération de sauvetage d'une nation et de son peuple. En Europe, en revanche, un petit monde intellectuel persiste à la tenir pour une armée de coup d'Etat. Florence Aubenas, alors journaliste à Libé, refusa ainsi d'interviewer l'écrivain algérien en lui jetant au visage des mots très durs.

Je crois utile de rappeler des faits qui démontrent que le changement radical de statut social de Mohammed Moussehoul en Yasmina Khadra se fit dans la douleur et dut vaincre mille incompréhensions. L'écrivain vit aujourd'hui bien en France, mais demeure fidèle à sa patrie et n'a jamais renié son passé de soldat.

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens