Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2014 7 27 /04 /avril /2014 11:20

Les habitants de Rome ont un regard particulier vis-à-vis des Grandes Messes vaticanes et des rassemblements gigantesques auxquelles elle donnent lieu. Le Pape a beau être, institutionnellement, Evêque de Rome, les citoyens de la ville sainte ont tendance à la fuir en pareilles circonstances. Les visiteurs étrangers font la fête, tant religieuse que profane. Les Romains ramassent les ordures et subissent les bruits. Même ceux qui vont à la messe n'apprécient pas. Tous sont blasés, même les commerçants qui font rarement des affaires avec ces foules qui se nourrissent de sandwiches et sèment des papiers gras.

Moi j'ai toujours visité Rome en privilégié. N'ayant jamais fait partie d'une délégation officielle, j'ai pu éviter les festivités. Dans ma vie militante, comme représentant du 'Comité pour l'Espagne' quand, à l'époque du franquisme, je me réunissais avec mes homologues italiens, particulièrement actifs et motivés par la solidarité anti-fasciste. A Paris comme à Rome c'était, dans les années soixante, le seul lieu de rencontre entre socialistes et communistes.

Quand j'étais numéro 2 de l'ONU, je travaillais avec les institutions onusiennes chargées de la lutte contre la faim et pour le développement de l'agriculture. FAO, Programme alimentaire mondial etc... ont la capitale italienne pour siège. C'est alors que j'ai été reçu à plusieurs par le cardinal français Etchégaray (auquel la France vient de remettre la plus haute des distinctions). Il bénéficiait alors d'une résidence officielle extraordinaire dans la Cité vaticane avec une belle terrasse embrassant toutes ses merveilles architecturales. Son Eminence était un homme de son temps qui me parlait, avec d'autant plus de liberté, que l'Etat du Vatican n'a jamais accepté d'être membre de l'ONU.

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens