Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2014 3 30 /04 /avril /2014 10:31

Le Premier Ministre, en obligeant, sans y être contraint par les institutions, les députés à se prononcer sur son plan d'économies de 50 milliards, sait désormais sur qui il pourra vraiment compter dans les débats difficiles qui s'annoncent. Exercice d'autant plus nécessaire que l'exécutif ne pourra bientôt plus compter sur une majorité sénatoriale qui lui apportait beaucoup de confort et d'agilité dans l'action.

Dans tous les votes budgétaires à venir, Manuel Valls sait maintenant qu'il peut compter sur une majorité claire (267 voix contre 232) et solide puisqu'elle a déjà résisté à l'épreuve du feu.

Ce qu'on appelle "l'aile gauche du PS" a désormais des visages. Jusqu'ici, en dépit du fait qu'elle a son leader au gouvernement (Benoît Hamon, ministre de l'Education Nationale) elle a préféré les incantations au courage de "chercher la vérité et de la dire". Car je n'ai vu apparaître, de leur part, une seule proposition sérieuse.

Lors des primaires ouvertes ayant précédé la désignation de François Hollande, cette fameuse aile gauche avançait masquée derrière plusieurs visages: Aubry, Montebourg pour ne citer qu'eux. Ce n'est apparemment plus le cas. En d'autres temps on aurait dit que ses membres formaient "une tendance". Jusqu'à la Libération d'ailleurs les tendances avaient un caractère officiel de 'parti dans le parti'. Ce n'est heureusement plus le cas. Rien n'est figé. Et nos 'révolutionnaires' retrouveront vite les délices unitaires quand le gouvernement commencera à remporter des succès.

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens