Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mai 2014 4 08 /05 /mai /2014 11:37

Il est de bon ton dans la presse étrangère de minimiser la portée des réformes proposées par le gouvernement Valls.

Du côté 'droite' le grand quotidien de Francfort Frankfurter Allgemeine Zeitung, décrète l'inexorable déclin de notre pays en prenant comme référence les difficultés d'Alstom dont les projets manquaient 'd'envergure'. Côté centre-gauche, El Pais Madrid, par la voix de son correspondant à Paris, promet à Valls le sort du chef socialiste espagnol Zapatero: condamné par le peuple pour ses réformes néo-libérales.

Le gigantesque Financial Times surprend en revanche en refusant de partager un tel pessimisme. Le plus important des quotidiens économiques du monde souligne "que la France bénéficie du fait que les investisseurs institutionnels, comme les compagnies d'assurance du nord de l'Europe, les banques centrales (considèrent) que la France est encore considérée comme faisant partie du noyau dur de l'Europe, les obligations hexagonales à plus haut rendement trouvent preneur..."

La réalité doit être regardée en face: nous avons hérité de lourds déficits structurels. Nous sommes contraints de recourir à l'emprunt sur les marchés internationaux. Et grâce à une politique qui rassure ces marchés, nous empruntons à des taux très bas. La différence fondamentale avec les politiques de droite c'est notre volonté de préserver les acquis sociaux qui sont très appréciables. On est en droit de mettre 'l'autre gauche', les écolos, au défi de définir une autre politique. Le refus de voir que nous sommes confrontés à un monde très majoritairement hostile à la gauche, qu'un gouvernement de gauche dans la France de 2014 avance sur le fil du rasoir, est irresponsable, purement électoraliste, et le plus souvent hypocrite.

Et Financial Times de conclure: Le changement est dans l'air en France plus que certains ne le croient. Si vous cherchez d'où peut venir une menace systémique pour la zone euro, regardez ailleurs...L'axe franco-allemand reste le moteur de l'intégration européenne.

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens