Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mai 2014 6 31 /05 /mai /2014 10:42

Les reporters du monde entier sont arrivés à Rio pour couvrir la Coupe du monde. Et du même coup ils découvrent le pays tout entier. Or le Brésil est un immense territoire, avec d'immenses problèmes. Mais c'est aussi une démocratie qui fonctionne, même si c'est encore un peu cahin-caha, dotée d'un gouvernement fédéral, basé à Brasilia lequel, en dépit de tout, et contre tout parfois, est en passe de réduire fortement les inégalités. La grande pauvreté a été ainsi réduite dans la proportion de près de 70% et 95% de la population est scolarisée.

A partir de Rio on peut faire des reportages colorés relatifs à l'insécurité, une réalité commune à toutes les banlieues des grandes villes du continent; au coût exorbitant des nouveaux stades (accent mis sur l'historique Maracana) à l'apparente misère des fameuses favelas. Or la police fédérale n'est plus ravagée par la corruption; les stades serviront aussi pour les prochains Jeux Olympiques; et la vie dans les favelas a été notablement améliorée (accès à l'eau courante, à l'électricité, aux services municipaux de nettoyage, au transport scolaire...).

Certes Rio, son Maracana et ses favelas, ce n'est pas tout le pays. Mais les reporters seront appelés à voyager car le mondial de foot concerne l'ensemble des villes, grandes et moyennes. Et ceux qui connaissent un peu déjà le pays pourront constater, s'ils sont objectifs, les immenses progrès accomplis ces derniers 25 ans. En espérant qu'ils tiendront compte qu'il s'agit d'une fédération d'Etats et que, ni tous les lauriers, ni toutes les critiques ne peuvent concerner le seul gouvernement de Brasilia.

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens