Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 10:45

Ne soyons pas naïfs au point de croire que l'Allemagne ne joue pas sa propre carte dans la crise ukrainienne. La politique de notre plus proche alliée est autonome quand elle regarde vers l'Est. Berlin n'a pas fini de régler de vieux comptes avec Moscou. Ce ne sont pas les nôtres. Dans l'étrange guerre civile qui oppose des Ukrainiens, les responsabilités des uns et des autres s'équilibrent. Kiev a voulu liquider, au moins culturellement, ses russophones. Ces derniers, aidés de la mère-patrie, ont réagi. Il ne pouvait pas en aller autrement.

Ne nous en mêlons pas. Continuons de livrer les frégates qui nous ont été commandées et à commercer normalement avec la Russie. La guerre froide est terminée. Ne nous laissons pas entraîner par une OTAN qui n'a d'autre raison d'être que d'entretenir ses bureaucrates et ses officiers de salon.

En revanche nous avons des devoirs historiques au Moyen-Orient. Je salue la rapide décision unilatérale française d'aider les Kurdes d'Irak à résister à la barbarie en livrant des armes, classiques ou (et) sophistiquées. Sans attendre une réunion des ministres européens qui ne correspondait pas à l'extrême urgence de la situation.

Nous pouvons être fidèles à l'Union européenne sans nous transformer, pour autant, en porte-coton de Mme Merkel.

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens