Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 novembre 2014 1 03 /11 /novembre /2014 16:49

Petit retour en arrière: dans la perspective d'une victoire de Hollande en 2012, un ambitieux pacte de gouvernement avait été conclu, en quelques heures, avec EELV. Image encore forte dans mon souvenir: Martine Aubry, première du PS à cette époque, se marrant, chahutant comme une collégienne avec son homologue 'Verte', Cécile Duflot.

Le pacte, que j'ai qualifié d'ambitieux, garantissait que les élus EELV, auxquels des circonscriptions gagnables étaient réservées (grâce aux sacrifices du PS), disposeraient d'un groupe parlementaire tant au Sénat qu'à l'Assemblée. Des postes ministériels et des dispositions programmatiques complétaient le tableau très avantageux pour les écolos.

Il était donc entendu que socialistes et Verts formeraient une majorité de gouvernement.

Tout cela appartient au passé. Des élus Verts, à commencer par leur leader nominal, Cécile Duflot, s'appliquent à couper les ponts, à rendre impossible tout retour au respect du pacte naguère signé par EELV et PS (sous Martine Aubry). Nombreux sont les socialistes qui en tirent des conclusions définitives sur l'aptitude de l'écologie politicienne à participer au pouvoir dans des conditions difficiles. Est-ce acceptable pour un allié.

Il est à craindre qu'à l'avenir le pacte de gouvernement signé en 2012 ne sera qu'un douloureux souvenir. Certes, pour le moment, le PS dispose d'une majorité parlementaire. Mais qu'en sera-t-il dans l'avenir? L'autre gauche ne veut pas participer à de remises en ordre de l'économie et de la société qui peuvent s'avérer douloureuses. Quant au Centre, on le cherchera en vain à la loupe (quel Français peut faire la différence entre un UDI et un UMP?). Et Bayrou, me dira-t-on? Il sera difficile de le faire renoncer à sa vocation naturelle de solitaire.

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens