Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 décembre 2014 1 01 /12 /décembre /2014 17:26

Le plus peuplé des pays d'Afrique (174 millions d'habitants), avec un sous-sol riche en pétrole, disposerait des moyens de se doter d'infrastructures ambitieuses, d'équipements performants, mais aussi de ceux de protéger la sécurité de ses frontières et celle de ses propres citoyens grâce à de forces armées et à une police modernes et convenablement formées.

Ce n'est malheureusement pas le cas. Si la manne pétrolière doit bien aller dans certaines poches, il est certain que ce ne sont pas celles des Nigérians ordinaires. Le carburant s'évapore sans doute ici plus vite qu'ailleurs...

Ce qui est certain c'est que les autorités, tant civiles que militaires et policières, assistent, impuissantes (et presque impassibles), à l'offensive des membres de la secte musulmane Boko Haram (traduction approximative "l'Occident, c'est péché"). En fait elle est plus mafieuse que religieuse et ses troupes s'apparentent aux tristement célèbres 'Grandes compagnies' de notre Moyen-Age (mais qui seraient équipées d'armes du XXIe siècle). Elles pillent, tuent et rançonnent. Mais aujourd'hui Boko Haram est passé à la vitesse supérieure: on occupe désormais des territoires et des villes. Et on ne s'en prend plus au seuls chrétiens et animistes, mais aussi à tous les musulmans qui ne les rejoignent pas, détruisent mosquées et bâtiments maraboutiques...

Si la France est en alerte rouge dans la région, les autres occidentaux ne paraissent pas s'inquiéter outre mesure. Quant à l'ONU, elle ne peut intervenir dans les affaires intérieures d'un Etat membre qu'à la demande de ce dernier et avec l'approbation de l'Assemblée Générale ou d' une résolution du Conseil de Sécurité. En attendant la crise gagne du terrain et menace les équilibres précaires de tout l'ouest africain.

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens