Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 décembre 2014 5 12 /12 /décembre /2014 10:30

Les jeunes issus de famille catholiques qui se convertissent à l'Islam ne partent pas tous, il est bon de le préciser, combattre avec les fous d'Allah, à la frontière syrio-irakienne ou aux confins du Sahara. La plupart ne quittent pas, si l'on peut dire, la vie civile. Certains ne font même pas l'effort minimal, pour un musulman, de se faire circoncire et de se mettre à l'apprentissage de l'Arabe, langue unique du Coran*. Leur conversion est un simple défi à la famille et aux proches. On quitte les chemins de la routine, et on se garantit le vedettariat dans quelques dîners d'anniversaire. Il y a quelques décennies ils se seraient peut-être proclamés maoïstes ou disciples de Bakounine. Aujourd'hui la mode est à la religion. Alors on la suit.

Plus rares sont les jeunes qui affirment vouloir être admis dans la religion israélite. Mais là ils se heurtent à davantage d'obstacles, le judaïsme ne pratiquant pas le prosélytisme. Il faut choisir le rabbin adéquat comme guide. Et se soumettre, pour les hommes, au rite de la circoncision. Perspective suffisante parfois pour dissuader le candidat à la religion de Moïse...

La conversion revendiquée à une autre religion est en vogue dans la France laïque et républicaine où les chrétiens pratiquent rarement, ne visitant la maison de Dieu qu'à l'occasion de mariages et d'enterrements de proches. On sourit, on plaisante parfois... et on attend que le malade surmonte tout seul sa maladie infantile.

Ce qui doit être combattu, en revanche, c'est que le nouveau fidèle se transforme en combattant. Et en candidat à l'attentat suicide. Une tout autre histoire, une de celles que l'on évite de discuter en famille...L'anodin devenant alors tragique...

Antoine Blanca

* 85% des musulmans du monde ne parlent pas la langue du Prophète.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens