Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 00:06

Le long article que vient de publier Fidel Castro aborde les thèmes que le vieux révolutionnaire tient pour essentiels, tant en politique nationale qu'internationale. Au passage il précise la constance de son engagement au service des idéaux qui l'ont animé depuis la jeunesse. Mais les observateurs ont essentiellement retenu les courts passages où il exprime son appui au nouveau cours dans les relations avec les Etats-Unis.

Je n'ai malheureusement pas été surpris par les commentaires laissant entendre que les Cubains portaient seuls la responsabilité de la rupture. Sans vouloir faire l'historique de cette situation de quasi-guerre entre les deux pays si proches par la géographie, nous avons des raisons de penser que le maintien de l'embargo, l'inscription persistante (sans raison objective) de Cuba dans la liste de pays terroristes, la protection amicale accordée par Washington aux comploteurs de Miami, les dizaines de tentatives d'assassinat du Président Fidel Castro portant la marque des services spéciaux américains, n'étaient pas précisément de nature à encourager l'ouverture.

Lors de l'effondrement de l'URSS (86% des échanges commerciaux de La Havane), les stratèges du Département d'Etat ont triomphé. Cuba n'en avait plus que pour quelques semaines, au pire pour quelques mois. Mais les Cubains se sont serré la ceinture de quelques crans supplémentaires, et souffert avec dignité les terribles mesures imposées dans le cadre de "la période spéciale".

Aujourd'hui l'ouverture intervient alors que la grande île commençait à remonter la pente. La communauté internationale ne peut que se réjouir des événements qui se sont produits et de ceux qui s'annoncent. Qui a pu raisonnablement douter de la bonne disposition de Fidel à l'égard du nouveau cours annoncé par son frère. Ce à quoi il se refusait c'est d'aller à Canossa. Certes Fidel écrit moins qu'il y a encore quelques mois et n'apparaît plus en public (la dernière fois ce fut à l'occasion du congrès du PCC qui devait consacrer son frère Raùl). Physiquement affaibli, nous savons qu'il est intellectuellement intact. Et la relation intime avec son frère n'a pas varié depuis leur jeunesse, quand ils préparaient l'assaut à la caserne Moncada à Santiago ou dans le maquis de la Sierra Maestra.

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens