Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2015 7 01 /02 /février /2015 10:57

La majorité des enfants et des adolescents musulmans de France se sentent arabes. Ils se trompent, mais c'est une réalité que l'on ne peut ignorer. C'est pourtant ce que fait notre Education Nationale. Or les élèves venus de milieux islamiques ont confusément le sentiment que leurs maîtres ont arrêté leur enseignement avec la victoire de Charles Martel à Poitiers en 732. Heureusement, avons-nous laissé entendre, les Arabes ont été empêchés de coloniser la France...Et puis il y a notre propre histoire coloniale. En Afrique du Nord, bien entendu, mais aussi au Moyen-Orient où, avec les Britanniques, nous avons procédé au découpage de la région en pays sous influence de l'une ou l'autre de ces nations européennes.

Alors que nous avons un magnifique Institut du Monde Arabe, nous donnons le sentiment d'ignorer une grande civilisation qui a donné des précurseurs universels dans bien de domaines: la médecine, les mathématiques, l'agriculture, la gastronomie... En Espagne les Arabes (en réalité des arabo-berbères), sont restés plus de huit siècles, du débarquement de Tariq et de ses troupes en 711, jusqu'à la prise de Grenade, en 1492, par les rois Isabel de Castille et Fernando d'Aragon. Il y a eu un Califat omeyyade à Cordoue, et la péninsule ibérique conserve, intacts, tous de majestueux trésors témoignant de la richesse de la civilisation arabe, longtemps partagée avec Catholiques et Juifs.

Dans un tout autre domaine nous gagnerions tous à donner une juste place à l'histoire de la colonisation et de la décolonisation. Sans tabous, ni restrictions. Les enfants de France, quelle que soit leur origine confessionnelle (ou qu'ils proviennent d'un milieu libre d'attache dogmatique), seraient les gagnants de cette ouverture. Et peut-être même qu'ils pourraient éclairer leurs parents...

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens