Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mars 2015 4 19 /03 /mars /2015 11:19

Les assassins du musée du Bardo à Tunis ont agi dans le droit fil des actions destructrices des oeuvres millénaires en Irak et en Syrie. On ne sait si les tueurs ont fait allégeance à DAECH, mais leur objectif barbare est identique. En Tunisie, plus précisément, on vise à la fois l'économie du pays, dont le tourisme est un des piliers, et son ouverture sur le monde. Ces gens-là ont en commun la volonté réactionnaire, au sens strict du terme, de faire vivre les pays musulmans au VIIe siècle, dans un désert culturel. La seule avancée qu'ils intègrent concerne le kalachnikov et les camionnettes 4/4 blindées. Que cette vision noire du monde, et de la société, basée sur le refus de l'histoire et du progrès puisse séduire des jeunes reste pour moi un mystère, en dépit de toutes les tentatives d'explication.

La Tunisie doit pouvoir compter sur notre appui complet, comme c'est le cas pour le Mali et ses voisins de l'Afrique de l'Ouest. C'est le pays du Maghreb le moins armé (et le plus démocratique), donc le plus vulnérable dans les circonstances présentes. Mais la France demeure la seule à intervenir effectivement. Le reste de l'Europe joue en solo. Et la coordination avec les Etats les plus concernés du Moyen-Orient et d'Asie est encore embryonnaire.

Ensemble nous devons agir de manière concertée. Une fois la stratégie définie, il faut savoir que la lutte sera longue et que les accidents de parcours seront nombreux (la reconduction de Netanyahou est déjà l'un d'eux, qui se dresse sur le chemin de la paix...). Dans tous les cas cette lutte unitaire sera une lutte pour la défense de la civilisation. Elle s'impose comme un devoir universel.

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens