Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2015 3 01 /04 /avril /2015 14:59

Dimanche 22 mars le PS perdait le 1er tour des départementales en France. En Andalousie, au même moment, ses camarades espagnols raflaient la mise sur le parlement de la plus vaste région d'Espagne. Séville, Cordoue, Màlaga, Grenade, Almeria, Jaén, Cadix, autant de provinces dans l'escarcelle du PSOE que certains bons esprits disaient à la dérive. La droite au pouvoir dans le pays, le PP de M. Rajoy, perdait 17 des 50 sièges qu'elle détenait*. ( Seule la pauvre province de Huelva lui donnait une majorité relative). La nouvelle présidente de l'exécutif andalou, Susana Diaz**, voit son pouvoir renforcé. Dans son fief, bien entendu, mais aussi dans son parti, lequel est toujours en quête d'une relève crédible.

Dix jours sont passés et il ne fait aucun doute que les socialistes continueront à diriger la Junte de la communauté autonome d'Andalousie. Avec, pour la première fois, une femme à sa tête. Un autre enseignement à retenir de cette consultation: la formation politique qui fait le buzz en Espagne, Podemos (en bon français, yes we can) est susceptible, avec ses 15 élus, de jouer un rôle dans la législature. Encore faut-il qu'elle parvienne à corriger son esprit brouillon par nature. Hier encore, ses élus andalous et sa direction nationale ne cessaient de se contredire, les premiers posant des conditions invraisemblables, l'autre (désormais seule officiellement en charge de la négociation avec le PSOE andalou) souhaitant ouvertement un accord. A Séville on posait des "conditions", à Madrid on faisait des "propositions" à débattre...

En tout état de cause l'Andalousie continuera avec les socialistes, et Susana Diaz la présidera. Les autres devront choisir entre confort d'éternels opposants et difficile chemin d'élus chargés de responsabilité.

Antoine Blanca

* Le parlement andalou est composé de 108 députés. Le 22 mars ont été élus: 47 socialistes, 33 PP, 15 Podemos...
** Susana Diaz a conduit la campagne victorieuse, son prédécesseur, PSOE aussi, José-Antonio Grinan, s'étant conformé à sa promesse de ne remplir que 2 mandats.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens