Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 avril 2015 6 11 /04 /avril /2015 14:45

Lorsqu'en 1961 la Révolution cubaine vit toutes les portes de la région Amérique se fermer à leur pays et à son peuple, son gouvernement se trouva mis devant un choix extrême: se soumettre à l'Oncle Sam, ou se battre pour la vie, avec tous les moyens à sa portée. C'était le temps où on découvrait les non-alignés, où l'Afrique s'émancipait par la négociation ou par les armes. Le 'Comandante' Ché Guevara choisit sa voie: celle du "foquisme", des foyers révolutionnaires, des "Sierra Maestra" partout où des maquisards étaient prêts au combat. Fidel lui apporta son aide. Mais se garda bien d'exposer Cuba au sacrifice. Chef d'un Etat agressé de toutes parts, il lui fallait trouver un grand allié économique, commercial, militaire. Seule l'URSS répondait à ce critère. C'est ainsi que La Havane entra dans la guerre froide. Il y allait de son existence et de son indépendance. A partir de 1965 la révolution cubaine décida de tout mettre en oeuvre pour convaincre Moscou de son adhésion sincère au bolchévisme le plus orthodoxe. L'ombre de Lénine derrière chaque monument à José Marty. Même si le 1er Congrès du PCC ne fut célébré que dix ans après, en 75. J'y ai assisté avec une délégation du PS.

L'histoire retiendra que la révolution cubaine, le dos au mur depuis la fin de l'URSS, a survécu, avec persévérance et ingéniosité, à une guerre impitoyable que lui a livré la première puissance universelle. Comme toutes les espèces menacées, elle s'est montrée assez solide pour s'adapter à son nouvel environnement. Washington a fini par reconnaître cette force de résistance, tout comme l'avaient déjà fait les fils de l'émigration cubaine en Floride. Et la totalité des nations du continent, Canada inclus. Raùl Castro et Barack Obama ont décidé d'ouvrir une nouvelle page dans les relations entre deux pays si proches. Et pas seulement du fait de la géographie...Par le base-ball aussi. Et là, on peut parler carrément d'héroïsme...

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens