Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2015 4 23 /04 /avril /2015 16:54

Pour des hommes de ma génération, en particulier, la visite d'un ministre de notre gouvernement en Algérie, à l'occasion du 70e anniversaire des événements du 8 mai 45 dans le Constantinois, va panser bien de blessures. Ce geste en tout cas va sceller la réconciliation définitive entre deux pays qui ont une partie, particulièrement douloureuse, de leur histoire en commun. Le maire Bertrand Delanoë avait ouvert la voie en saluant la mémoire des victimes de l'horrible répression policière du 17 octobre 1961 à Paris, en honorant Maurice Audin, le prof communiste français mort sous la torture, et en donnant le nom de l'Emir Abdelkader à une place proche de la grande mosquée, dans le 5e arrondissement. Mais le président Hollande vient de prendre une décision politique d'une grande portée: elle rectifie notre histoire officielle en reconnaissant la responsabilité de la France dans le massacre d'Algériens qui suivirent le meurtre du porte-drapeau des Scouts musulmans de Sétif au cours du défilé qui prétendait célébrer la Victoire alliée. Au cours du soulèvement populaire que ce crime provoqua,109 français perdirent la vie et des atrocités furent commises dans des fermes isolées. Dans la population européenne la panique fut intense. Et entre 15000 et 45000 musulmans (selon les sources) périrent sous les balles de militaires, de gendarmes et de colons armés*.

La décision historique de la France va consolider encore une relation déjà étroite entre nos deux pays, en particulier depuis que leurs armées respectives coordonnent leurs efforts pour combattre un ennemi commun en Afrique: les terroristes islamistes d'AQMI. Nous n'en doutons pas: la nouvelle qualité de cette amitié sera bénéfique pour toutes les parties concernées.

Antoine Blanca

* les massacres se situèrent principalement dans les arrondissements de Sétif, Guelma, Souk-Ahras et Khératra. Une vague d'arrestations fut déclenchée dans toute l'Algérie visant des personnes soupçonnées de sympathies nationalistes.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens