Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2015 7 10 /05 /mai /2015 10:29

Quand j'ai pris connaissance des propos de M.Todd, j'ai cru avoir rêvé. La gigantesque manif de solidarité avec des journalistes et des dessinateurs assassinés par des fous barbares aurait, à le croire, été dirigée contre les musulmans de France. Nous avons été des millions à voir, au contraire, des gens heureux d'être ensemble, de se retrouver pour la bonne cause du respect de la vie et d'amour pour la liberté.

Bien entendu il y avait des failles dans cette unanimité nationale. Les jeunes des cités n'étaient pas descendus dans la rue. S'ils l'avaient fait, ils auraient été fêtés, embrassés. Mais ils ne se sont pas sentis concernés. Ils répugnent à se livrer, craignant d'être repoussés. D'ailleurs ils ne vont nulle part, ne fréquentent que leur cercle, bien étroit, du quartier. Là se situe le coeur du problème, en marge de ce qui s'est passé le 11 janvier.

Cela ne justifie en rien la réaction de Todd. Défigurer un grand moment de vraie fraternité n'aidera pas à résoudre le principal drame de notre société avec une partie de sa jeunesse. Le gouvernement le connaît bien, l'analyse correctement...mais ne sait pas bien, encore, par quel bout le prendre. Todd devrait prendre sa place dans la réflexion et se dire prêt à participer à l'action pour trouver des commencements de solution.

Mais sa dernière et bruyante intervention médiatique est purement négative. Cet homme est mal dans sa peau. Et sans doute dans sa tête. D'autres intellectuels de gauche, sans forcément partager son point de vue, ont tendance, eux aussi, à se mettre en marge de tout mouvement collectif. Le 11 janvier, c'était même massif. Et ce genre de penseurs déteste l'anonymat. Ils pourraient au moins se taire. Mais le silence est contraire à leur nature.

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens