Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2015 5 22 /05 /mai /2015 17:39

Le PS s'adapte avec un certain succès à la pratique de la démocratie directe. Le parti a d'ailleurs montré la voie à tout le monde avec la désignation, sur 2 tours de scrutin, de François Hollande pour porter ses couleurs à l'élection présidentielle. Trois millions de citoyens s'étaient déplacés au premier tour; le chiffre du second étant sensiblement équivalent. Nous verrons bien ce qui se passera à l'UMP (sigle encore provisoire...) où Juppé devra bien retrousser ses manches et mettre les mains dans le cambouis s'il veut vraiment devancer un Sarko teigneux. Pour les socialistes il n'y a pas de doute: l'ancien président serait le candidat le plus indiqué, englué qu'il est dans ses problèmes avec la justice et son style oratoire de petit lutteur de foire.

Pour revenir au scrutin PS du 21 mai, il n'est pas douteux que ses résultats ont plongé les donneurs de leçons, de droite comme de gauche, dans l'embarras. Une partie de la presse aussi se pourléchait à l'avance les babines en prévoyant, comme le quotidien Le Monde, des lendemains difficiles à gérer au Congrès de Poitiers. Certes, le PS a perdu des adhérents. C'est un phénomène regrettable, mais malheureusement habituel en période d'exercice du pouvoir. On est alors la cible de tous les opposants, de l'addition des inévitables déçus, des blasés et des mécontents de l'intérieur et de l'extérieur. Le PS de Mitterrand avait perdu un bon tiers de militants entre 81 et 86. C'était moins visible qu'aujourd'hui parce que le vote direct n'était pas pratiqué.

Il est même possible que le congrès de Poitiers soit celui d'un nouveau départ.

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens