Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2015 5 10 /07 /juillet /2015 10:44

En Bolivie le pape François a été reçu par le seul Chef d'Etat indien du continent américain. Evo Morales est un aymara authentique. Il en parle la langue et se reconnaît dans cette culture. Indiens aymaras et quechuas représentent 75% des Boliviens. Mais le pays avait toujours été dirigé par les maîtres espagnols ou par des boliviens d'origine européenne. Appartenant à la droite, à la gauche ou au militarisme fascisant. Jusqu'à l'élection du leader du MAS (mouvement vers le socialisme), un petit bonhomme surgi des entrailles des hauts plateaux andins, celui qui a mâché des feuilles de coca* à la tribune des Nations Unies.

Le bon père venu de Rome a fait une bien belle homélie après avoir dit la messe à Santa-Cruz, ville majoritairement blanche de la plaine amazonienne. On a sans doute bien fait d'éviter à cet homme âgé de 79 ans les fatigues de l'altitude. La Paz, capitale du pays, culminant à 4100 mètres...François a parlé d'or, dénonçant avec une rare vigueur les injustices du système économique et social qui domine le monde et condamne les plus pauvres à un cycle de misère éternelle. Mais, faute de temps, il n'est pas revenu sur l'histoire tragique du pays qu'il visitait. Il n'y aura pas eu de sermon de la montagne au pays des sommets andins.

S'il avait visité la ville de Potosi**, il aurait dû évoquer les mines d'argent qui avaient permis aux Habsbourg d'Espagne de dilapider des fortunes en guerres de conquête. Et avaient condamné les autochtones au travail forcé et à la mort, par centaines de milliers, par étouffement ou du fait des éboulements dans les profondes galeries souterraines.

Antoine Blanca

* La feuille de coca ne se transforme en cocaïne que par un laborieux procédé chimique. La feuille naturelle est mâché par les peuples andins depuis des temps immémoriaux. Cela aide à supporter le mal de l'altitude, donne des vitamines et calme la faim. En Amérique du sud elle est vendue comme tisane dans toutes les épiceries et grandes surfaces. C'était ma tisane préférée.
* J'avais visité Potosi en compagnie d'un leader historique du syndicat des mineurs, Juan Lechin. Il était alors devenu président de la COB (Confédération ouvrière bolivienne). La ville avait été au XVIIe siècle, avec ses 200.000 habitants, la plus peuplée de l'empire espagnol des Amériques, après Mexico. Potosi se situe à 4070 mètres, dominée par le Cerro Rico, montagne dont le sommet est à 4870 mètres.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens