Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 août 2015 5 28 /08 /août /2015 10:23

Il n'est que temps que notre Président mette son ministre Macron devant ses responsabilités. Il ne peut continuer à mettre le gouvernement socialiste, auquel il appartient, dans l'embarras, par ses déclarations qu'il veut fracassantes. Certes, il n'est pas membre du PS et c'est pour quoi je l'appelle "monsieur" et je le vouvoie. Mais il a été nommé par un Chef d'Etat qui est le patron naturel de ce parti. Je reconnais volontiers les qualités de ce jeune et brillant cadre supérieur. Il a eu le mérite de dépoussiérer un héritage qui en avait besoin sur bien de points. De casser certains tabous. Mais cela ne lui donne pas le droit de se comporter en électron libre, alors qu'il appartient à une équipe confrontée à nombre de dossiers difficiles. Pour un ministre la liberté de parole est forcément limitée. Surtout quand on choisit de s'exprimer devant le patronat. Répondre à une invitation du MEDEF est normal pour un ministre de l'Economie. Mais il lui appartenait d'éviter les jugements abrupts sur le thème, par exemple, bien rabâché des 35 heures. Dans quel but? Certainement pas pour gagner des voix dans l'électorat de droite: cela n'arrive jamais. C'est au contraire les gens de gauche qui doutent qu'il faut gagner en les rassurant sur le contenu de notre démarche.

Seul François Hollande peut recadrer une fois pour toutes ce frondeur venu du clan libéral de la majorité. Il doit même le faire, avec la fermeté nécessaire.

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens