Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2015 3 23 /09 /septembre /2015 10:47

Les relations entre Cuba et le Vatican continuent d'être pour le moins cordiales. Lors du triomphe de la Révolution il y avait bien eu des frottements sérieux avec l'église cubaine entièrement colonisée par l'Espagne franquiste: 134 prêtres avaient été renvoyés vers leur mère-patrie...Mais les liens avec Rome avaient été préservés par l'intermédiaire, surtout, des Jésuites. C'est dans un collège dirigé par cette institution que les enfants Castro (Ramon, Fidel et Raùl) avaient fait leurs études secondaires études secondaires. Fidel avait particulièrement brillé et avait impressionné à ce point les Pères qu'ils étaient intervenus vigoureusement en sa faveur lors du procès que la dictature fit aux vaincus de la révolution manquée de juillet 1953. Les frères Castro risquaient la peine de mort.

Mais la grande presse se trompe en assimilant l'Eglise de Cuba à ses soeurs latino-américaine. Sur la grande île en effet les grandes masses n'ont jamais fréquenté la messe. La religion du petit peuple est la santeria, une variante atypique du vaudou. Papa Castro appartenait, lui, à la classe aisée, un propriétaire terrien, un latifundario. Aussi envoya-t-il ses fils chez les pères jésuites. Cela devait plus tard éviter le peloton d'exécution aux frères Castro.

Ces considérations n'enlèvent rien à l'importance qu'il convient d'attacher à la visite du pape François à La Havane. D'autant que ce dernier poursuivait son voyage vers Washington. Où il a plaidé pour la levée de l'embargo. Si sa plaidoirie ne sera pas décisive auprès des congressistes, elle constitue un renfort important pour Obama qui lutte pour faire valider sa politique par un parlement où la droite conservatrice est majoritaire.

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens