Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2015 6 03 /10 /octobre /2015 10:43

Dimanche 4 octobre on vote dans tout le Portugal, sur le continent comme dans les îles. La droite a de bonnes chances de garder le pouvoir, même si la gauche (PS, PCP, gauche populaire), sera majoritaire en voix. C'est que, comme toujours, elle part divisée au combat...

En dépit des enjeux la campagne a été d'une insignifiance, d'une platitude extrêmes. Les conservateurs affichant leur étrange fierté d'avoir imposé une austérité en apparence insupportable...pour le bien de l'économie du pays et de l'Union européenne dont ils affirment être les meilleurs élèves. Et, en effet, une certaine croissance est de retour, et le chômage (énorme), a baissé.

Les socialistes font valoir leur expérience de parti de gouvernement, la sagesse de leur administration qui n'oubliait pas de se préoccuper des plus démunis. Antonio Costa présente, en tant que Secrétaire général du PS, un programme à la fois réaliste et crédible. Il y a une semaine encore les siens étaient donnés en tête dans les sondages. Mais à la veille du scrutin la tendance paraît s'être inversée...

L'autre gauche, avec des communistes et des gauchistes furieusement anti-européens, ne paraît pas disposée à favoriser une évolution vers le réformisme social.

Beaucoup de citoyens se sentent confrontés à un horizon bouché. Les jeunes, surtout les diplômé, ont tendance à émigrer (Afrique lusophone, Brésil. Et le prochain gouvernement ne devrait pas être appuyé par une majorité de parlementaires. Malgré tout on ne sent pas de vent de révolte dans les rues de Lisbonne. Tout au plus une indifférence qui se traduira par un taux d'abstention (42/45%) inhabituel dans la patrie de Camoês.

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens