Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 décembre 2015 4 10 /12 /décembre /2015 10:58

Quels que soient les résultats finaux des régionales, dimanche 13 décembre au soir, le PS ne disposera d'aucun élu dans deux régions. Une triste première depuis que la mise en place de structures régionales. Cette situation, inimaginable il y a seulement quelques semaines, devra faire l'objet d'un examen approfondi, préalable à la prochaine réunion du Conseil national chargé de tirer toutes les leçons du scrutin. Et d'organiser l'avenir opérationnel dans ce chapitre essentiel de notre vie citoyenne.

Le pire consisterait à s'enfermer dans les critiques et auto-critiques proches de la jérémiade individuelle et collective. Je vois déjà venir les experts "post-défaites"... Bannissons les geignards et organisons l'avenir. D'abord dans les deux grandes régions perdues pour 6 ans, alors qu'elles ont été longtemps considérées comme fiefs historiques des forces de progrès. C'est à Lille qu'a été composée, et pour la première fois chantée, l'Internationale.

Puisque la gauche n'aura pas de représentants à l'assemblée régionale (et par voie de conséquence à son exécutif), il conviendrait de mettre en place une sorte de cabinet fantôme pour chacune des deux grandes régions. Des contre-gouvernements qui nous appelleraient à réagir sur chaque dossier important. Aux portes des deux "Hôtels de région" nous ferons ainsi entendre nos critiques et nos propositions, relayant aussi la voix de nos élus locaux et départementaux.

Pour le reste des régions de France il faut dès à présent créer les conditions des victoires à venir. Demain commence aujourd'hui. Et il est injuste pour tous ceux qui ont eu la charge de diriger 21 régions sur 22, de laisser dire que leur bilan est négatif. Ne baissons ni les bras, ni la tête.

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens