Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 janvier 2016 5 08 /01 /janvier /2016 10:41

Je dois personnellement beaucoup à François Mitterrand. Investi de sa confiance, je devins son ambassadeur auprès de tous les pays "d'Amérique du Sud, d'Amérique Centrale et des Caraïbes" à peine se fût-il installé à l'Elysée. C'était une époque historique où les guerres civiles déchiraient le Nicaragua sandiniste, le Salvador et le Guatemala, tandis que des dictatures militaires meurtrissaient le Cône sud. Nos alliés de Washington avaient transporté la guerre froide dans ce qu'ils tenaient pour leur zone naturelle d'influence. Or notre pays fait partie de la région considérée, avec les Antilles, la Guyane et Saint-Pierre et Miquelon. Nous avons une longue frontière, par exemple, avec le Brésil...

En me nommant, le Président avait surmonté les préventions qui étaient les siennes vis-à-vis de tous ceux de sa nouvelle famille provenant du "vieux parti" socialiste SFIO. Déjà, à partir de 74, je l'avais accompagné dans ses voyages de Premier secrétaire, à Cuba, au Mexique, au Costa-Rica et au Venezuela. Sept ans plus tard j'étais intégré au Ministère des Affaires étrangères avec le grade de Ministre plénipotentiaire...Ma vie avait changé de cours et, je crois, j'espère en tout cas, ne pas avoir déçu sa confiance.

Mais c'est d'une manière plus générale que le militant que je suis est reconnaissant à François Mitterrand. Essentiellement parce que sa détermination à assumer une politique fondamentale basée sur l'union de la gauche, et sur la signature du programme commun de gouvernement qui en résultait, libéra la démocratie socialiste de son complexe atlantiste. Le socialisme libre, loin d'être marginalisé par la puissance du PCF, devint la composante largement majoritaire de la nouvelle union. Si le PS est aujourd'hui un grand parti de gouvernement, il le doit pour une bonne part à la détermination du Président disparu il y a aujourd'hui 20 ans. Et à son choix clairvoyant et courageux.

J'évoquerai toujours son nom avec émotion.

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

peckre micheline 14/01/2016 16:14

merci cher Antoine, je suis ému à la lecture de cette reconnaissance envers ce Grand Président, aujourd'hui, moi je ne me reconnais plus dans ce Parti, je vieilli peut-être, et par moment, je n'y crois plus.
meilleurs voeux pour cette année, sans oublier Forelle ma chérie.
bises à vous partager
micheline

Antoine Blanca 21/05/2016 11:26

Observe bien la situation de la France et du monde: tu verras qur toute solution pour les Français excluant le PS ne peut que mener au pouvoir l'hyper libéralisme et peut-être même l'extrême droite fascisante. Bises

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens