Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mars 2016 5 11 /03 /mars /2016 10:28

Avant que nous établissions une relation d'amitié (grâce à la FGDS et au PS), le nom du journaliste de gauche Claude Estier m'était déjà familier: mon père s'était abonné à "l'Observateur" de Claude Bourdet dès sa parution et recevait régulièrement "Libération" sans partager toujours, pour autant, leur orientation qu'il jugeait trop laxiste par rapport aux communistes. C'est notre passion partagée pour la presse engagée qui devait nous réunir quand nous nous retrouvâmes, militants au PS et admirateurs de François Mitterrand. Lui, mon aîné de dix ans, avait vécu en relation directe avec de grands noms de la presse (Emmanuel d'Astier, Claude Bourdet, Raymond Barillon, Gilles Martinet...), qui étaient pour moi des mythes lointains...et le plus souvent hostiles à mon engagement fidèle à la SFIO.

Qui aurait juré que je deviendrai diplomate et lui, sénateur. Il sera même, pendant 16 ans, président du Groupe socialiste de la Haute assemblée (où il mit enfin de l'ordre). Avec sa femme Victoria Man, parfois avec leur fille Eléna, il vinrent nous visiter dans les capitales (Washington, Lima...) où je représentais la France en qualité d'ambassadeur.

Retraité à partir de 2001 (lui quittera la présidence du groupe trois ans plus tard) je déjeunais régulièrement avec Claude pour poursuivre nos interminables échanges de souvenirs et de points de vue commencés en 1971. Il avait la passion de l'écriture (en fait il écrivait tout le temps) et j'avais quelques fois collaboré à l'hebdo l'UNITE dont il était directeur.

Claude Estier était entré dans la Résistance dès l'âge de 17 ans, en 1942, à Lyon et avait exposé sa vie, comme responsable FFI, jusqu'à la victoire.

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens