Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2016 5 20 /05 /mai /2016 16:52

Députés et sénateurs brésiliens qui viennent de destituer la Présidente (pour 6 mois dans un premier temps) ont-ils conscience du coup qu'ils portent à leur propre pays? Alors que Rio s'apprête, dans la fièvre de l'inachevé, à recevoir les JO, l'ancien vice-président, Michel Temer, s'est installé au Planalto* à Brasilia. Et bâclé la formation d'un gouvernement au sein duquel, pour la première fois depuis les temps de la dictature militaire, il n'y a aucune femme...

Pendant son éloignement Dilma Rousseff sera jugée pour "maquillage de fonds publics dans le but de financer des projets lui permettant de présenter à son électorat un bilan plus favorable". Pratique certes répréhensible, mais déjà utilisée par tous ses prédécesseurs, ainsi que par des gouvernements démocratiques sous toutes les latitudes...Mais en dépit de l'obstination de la justice aucune charge n'a pu être portée contre le comportement personnel de la Chef de l'Etat.

Je crains désormais le pire avec l'avènement de M.Temer. Personnalité plutôt falote, il va avoir à affronter une nouvelle classe moyenne menacée par la profondeur de la crise qui la met en première ligne. Tant Lula que Dilma avaient des troupes déterminées, aussi bien chez les parlementaires que dans la rue. Le président provisoire est, lui, tout nu. Il appartient à un parti fourre-tout, le PMDB, dont le chef, Eduardo Cunha, a été démis de ses fonctions pour corruption et dont une majorité des cadres est en passe d'avoir à répondre de crimes divers devant les tribunaux. Temer aura d'ailleurs le plus grand mal à faire passer des lois avec une classe politique fragmentée (à l'Assemblée aucune formation compte plus de 14% des sièges).
Bref on est en droit d'avoir peur pour le Brésil et pour les 2005 millions de Brésiliens.

Et ce n'est pas bon pour le reste de la planète...

Antoine Blanca

*siège de la présidence à Brasilia

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens