Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juillet 2013 5 12 /07 /juillet /2013 10:22

 

Heureusement, quand nous avons célébré le bi-centenaire de la prise de la Bastille par le peuple de Paris, Mitterrand était Présisent, et il avait fait en sorte que la fête soit revêtue de tout son symbolisme révolutionnaire universel. Imaginez un Giscard à la tête de l'Etat, un aristocrate de pacotille qui aurait aspiré à l'être pour de vrai! Nos compatriotes eux-mêmes avaient besoin de se recycler: la Fête Nationale, c'était avant tout un jour férié, un défilé, des feux d'artifice et des bals populaires, du moins ceux qui avaient survécu aux temps modernes. Déjà pas mal, mais nettement insuffisant.

Le 14 juillet 1789 a été le début de l'idée internationaliste. Même si cette notion ne portait pas encore de nom. Un peuple se libérait et appelait les peuples de la Terre à suivre son exemple."Tyrans, descendez au cercueil!", exige "le Chant du départ" que l'on chante désormais trop rarement. La Marseillaise, loin d'être un hymne sanguinaire est une déclaration de guerre à tous les rois et princes qui s'étaient ligués pour détruire la Révolution. Ce sont les armées du peuple qui se lèvent, les volontaires de Paris et des provinces qui appellent leurs frères d'Europe à se reconnaître dans les vertus révélées par les Sans-Culotte. Et à abattre les monarques oppresseurs.

Quand nous applaudissons le défilé de nos soldats, nous nous souvenons aussi de ces Soldats de l'An II qui s'étaient donnés ces Chefs-Citoyens qui deviendront des généraux et des Maréchaux d'Empire.

Moi, fils de républicain espagnol exilé en France, ai eu la chance d'être éduqué

dans le culte du symbolisme révolutionnaire de la Prise de la Bastille. Mes grands parents paternels s'étaient mariés à Alicante un 14 juillet, et les invités avaient chanté La Marseillaise en espagnol à la fin de la cérémonie. Le témoin s'était exclamé: "Viva la Repùblica!", et la petite foule avait ponctué par un cri unanime, "Viva!". Alphonse XII était alors sur le trône d'Espagne.

Et tout cela n'était pas dû au hasard...

 

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens