Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 17:02

Les défilés syndicaux de la fête des travailleurs se sont réalisés, presque partout, dans la dispersion, la désunion. Il y a eu bien peu de monde à battre le pavé. La pluie n'est pas la seule responsable: dans le Nord, par exemple, il a fait très beau et les travailleurs étaient aux abonnés absents. C'est donc que ces derniers mettent en doute l'efficacité de leurs directions respectives. C'est particulièrement le cas à la CGT. Le nouveau Secrétaire général n'impressionne pas les masses. C'est le moins que l'on puisse dire. En fait la confédération historique qui fut celle de Léon Jouhaux se barricade dans des combats d'arrière-garde, perdus d'avance. Aucune perspective d'avenir n'est offerte aux adhérents. Le capitalisme a changé de nature tant à l'échelle européenne que mondiale. Pour le combattre à armes égales il est impératif d'avoir une autre vision du monde de la production au XXIe siècle.

Dans toutes les dernières affaires largement médiatisées (Florange, Peugeot, Continental...) on n'a vu et entendu que des responsables locaux, esseulés, au bord du désespoir. Bouillants de colère qu'ils tournaient souvent, en termes grossiers, contre le Chef de l'Etat. Les présentateurs des journaux parlés et télévisés abondaient dans le même sens que les plus véhéments des syndicalistes. Sur le thème: Hollande avait promis et, comme Sarkozy avant lui, a menti. C'est faux. Le Président avait promis de se battre pour la préservation de l'emploi et, autant que possible, des sites. Il ne pouvait pas faire davantage. Les temps des nationalisations sont derrière nous. Nous n'en avons les moyens ni budgétaires, ni politiques. Partout des sites et des emplois ont été préservés, de nouvellles perspectives ont été ouvertes au terme de longues et pénibles négociations avec des groupes industriels puissants. C'est notamment le cas à Florange Mittal.

Aucun gouvernement européen ne fait autant que le Français pour la défense du monde du travail. Soyons justes: la CFDT défend une tout autre ligne que celle de la CGT. Signataire, avec la CFTC et le CGT-PME des accords de Matignon sur la préservation de l'emploi, les cédétistes ont pris une sérieuse option sur l'avenir. Ces accords, votés dans des termes identiques par les deux chambres, vont avoir force de loi. Une avancée considérable.

 

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens