Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juin 2013 4 27 /06 /juin /2013 12:33

Jérôme Cahuzac,

malgré mon lourd passé de militant, je ne le connaissais pas personnellement. Mais j'éprouvais de la sympathie pour un homme qui portait un nom de rugby, à la démarche souple d'un trois-quart-aile. J'étais pourtant dans l'erreur totale quant à sa formation. Comme droite et gauche s'étaient entendus sur sa désignation à la présidence de la commission des finances de l'Assemblée en 2009(une 'première' politique qui fut reconduite en 2012 dans le sens inverse), je le croyais économiste de formation. Si j'avais su que, médecin, il avait choisi la voie du business (chirurgie esthétique capillaire, cliniques privées, relations spéciales avec des laboratoires) j'aurais estimé qu'un tel personnage n'avait pas de vocation sociale. Moi Président, je ne l'aurais jamais nommé ministre.


Strauss-Kahn,

je le connaissais un peu. Comme je me suis résigné, par souci de réalisme, à une pratique réformiste du socialisme, je reconnaissais sa compétence en matière économique et financière. Un social-libéral. Il n'était pas le seul au PS. Mais je n'avais pas voté pour lui à la primaire de 2007 et je ne l'aurais pas fait davantage lors de la primaire ouverte de 2011.


Il demeure que, lorsque l'un et l'autre, en des circonstances et des lieux très différents, se sont trouvés dans la peine, j'ai réagi en militant. Et commencé par croire en leur version des faits. Dois-je m'en vouloir? je le devrais peut-être. Mais je fais partie d'une génération socialiste qui vénérait religieusement l'appartenance au 'Parti'. On commençait toujours par croire en la sincérité du 'camarade'. Il demeure qu'à l'avenir je serai plus exigeant sur la moralité des 'miens'. JFK était déjà connu pour ses débordements amoureux, même si je ne le crois toujours pas coupable de viol. Cahuzac, lui, est assurément coupable de fraude fiscale et de mensonge. L'un et l'autre ont eu, de toute manière, une conduite impardonnable et ne doivent jamais plus revenir dans nos rangs.

Comme tous les militants,(et beaucoup de citoyens avec eux), j'avais cru en la sincérité du Ministre-délégué au Budget. Hollande et Ayrault étaient du nombre. Aucune raison d'accepter, en son temps, les allégations de Médiapart comme preuves, quand la personne mise en cause niait, les yeux dans les yeux, de manière répétitive. Edwy Plenel a un passé reconnu en matière d'utilisation de fausses preuves.

 

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens