Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2009 6 09 /05 /mai /2009 10:31
La popularité dont jouit le Président brésilien ne garantit nullement qu'elle se reportera de manière automatique sur le candidat ou la candidate qu'il soutiendra lors des prochaines élections. Son parti, le Parti des travailleurs, a pourtant fait son choix: ce sera Dilma Rousseff, bras droit du Chef de l'Etat. Elle dirige l'ambitieux "Programme de croissance économique" qui est en train de faire passer le Brésil  du statut de puissance régionale, à celui de puissance mondiale. Dilma est admirée pour son extraordinaire puissance de travail, sa réelle compétence et son intégrité. Lula et son parti la soutiennent sans aucune restriction.
Mais voilà que la future candidate a révélé qu'elle a un cancer et qu'on lui a extirpé une tumeur du système lymphatique. Elle doit maintenant se soumettre à une série de séances de chimiothérapie.
Du coup le monde des médias et celui de la politique bruissent de rumeurs. Et chacun va de son hypothèse. Par exemple, se demandent certains, est-ce que Lula da Silva ne va pas tenter de faire modifier la Constitution afin d'être autorisé à se présenter pour un troisième mandat. Cette question est très "tendance" dans la région (Colombie, Venezuela, Equateur, Bolivie).
Pour ma part j'ai la conviction que le leader brésilien ne changera pas son fusil d'épaule. Pas de troisième élection consécutive. En revanche il est vraisemblable qu'il retournera devant les électeurs en 2015...Dans le respect de la loi constitutionnelle en vigueur.
Mais, heureusement pour le débat démocratique, d'autres partis sont en situation de faire élire leur candidat. En premier lieu le Parti socialiste démocratique brésilien, le PSDB de Fernando Henrique Cardoso (ce dernier, un éminent universitaire francophone et francophile, a exercé la présidence du pays pendant huit ans). Ce sera ou le maire de Saõ Paulo, José Serra, ou le gouverneur du riche Etat de Minas Gerais, Aécio Neves.
Plus à gauche, une personnalité socialiste jouit d'une réelle popularité et pourrait venir troubler la fête des favoris: Ciro Gomes.

Je vais continuer à parler du Brésil dans mes prochains papiers.

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens