Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juin 2009 2 09 /06 /juin /2009 10:52
Qui est Malek Boutih?
En revenant à Paris, après une longue et intéressante vie diplomatique à l'étranger, j'ai entendu ce nom et j'ai enquêté. Avec un a priori de profonde sympathie. Un gars d'origine maghrébine en situation de responsabilité au PS, ne pouvait qu'intéresser un militant venu du bled comme moi.
On me dit qu'il avait présidé une association, "SOS racisme", que la gauche ne pouvait que soutenir activement. Un bon point donc. Puis il s'était vu offrir une place intéressante dans la direction du Parti et, au moment des législatives, une circonscription que l'on estimait  gagnable. Las, les militants locaux n'apprécient que rarement les parachutages parisiens. Certains respectèrent la discipline, d'autres pas. Ces derniers l'emportèrent et Malek du retourner bredouille à Paris. Depuis mai 2007 il se morfond autour du siège de la rue Solférino et des alentours ou se trouvent les locaux de "désirs d'avenir". Morose, amer, vindicatif.
Et il dit en substance à "France Inter" (fin mars) : "Regardez Obama, il est président des Etats-Unis alors qu'il est noir!" Eux pratiquent la discrimination positive en faveur des minorités!" Sauf que Obama n'a guère bénéficié de ces dispositions. Il s'est imposé dans un grand Etat, dans les primaires démocrates, puis à l'élection elle-même. Il est ainsi devenu l'un des deux Sénateurs du Michigan. Et il a gagné plus tard, en utilisant les mêmes armes, la place qu'il occupe actuellement. Pour être élu, il faut battre la campagne, longuement, parfois des années durant.
Dans la même interview à France Inter il faisait aussi l'éloge de Sarkozy qui, lui, avait donné des postes de choix à Rachida Dati, Rama Yade et Fadela Amara. Alors que le PS ne l'installait même pas dans un fauteuil de parlementaire. L'appel à Sarko était  déjà clair.
Aujourd'hui, profitant de l'émotion de la défaite, le camarade en question demande, avec une évidente volonté de faire mal, la démission de Martine. Et la presse de rappeler que Malek est Secrétaire national et membre du Bureau du PS. Comme si on pouvait oublier les titres d'une personnalité aussi imposante! Son appel devrait donc être pris au sérieux.
Tel n'est pas le cas. Au Parti, on peut interroger les vivants, on peut invoquer les morts, personne ne connaît Boutih.
Donc son appel agressif s'adresse, en fait, à Sarkozy. Il lui dit: "Je suis disponible. Sifflez moi et j'arrive! Ne pensez-vous pas que la nomination d'un petit maghrébin ferait très "ouverture"?

Alors, ne l'oubliez pas: donnez lui un job. Cela lui fera tellement du bien. Et à nous, socialistes, aussi.

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens