Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 août 2009 4 06 /08 /août /2009 17:34
En 1979 les chars soviétiques envahissent l'Afghanistan. Affolement de l'administration Carter et des occidentaux. Recours au Conseil de Sécurité de l'ONU, recours bloqué par le véto de l'URSS. Washington se met désespéreément à la recherche d'un nouveau plan stratégique dans une région où le régime des mollahs s'est substitué à celui de son ami le Chah, ajoutant puissamment au sentiment de désarroi.
Ce sera Reagan qui, en relation avec l'Arabie saoudite et autres princes du pétrole, trouvera la riposte: on armera généreusement les mouvements afghans de toute tendance et, surtout, on formera de sortes de brigades internationales sous le signe de l'intégrisme islamiste.
Quand Gorbatchev reconnaîtra la défaite dans la guerre froide et retirera ses troupes, Américains et Occidentaux triomphèrent sans modestie. Pas pour longtemps. La politique de Reagan avait, en fait, donné naissance à un vaste mouvement  terroriste religieux. Pour le dire en deux mots, à Al Qaïda, aux Talibans et, en Algérie, au FIS et à son bras armé le GIA.
Depuis le monde doit vivre avec cette dure réalité.
Ce drame sanglant a pris naissance en Afghanistan. Et les forces  armées de l'OTAN, aujourd'hui embourbées dans ces montagnes hostiles, incapables de mettre au point une stratégie de sortie de crise, ne contrôleront jamais vraiment la situation.
Les Occidentaux vont se "planter" comme s'étaient "plantés" les Soviétiques. Toutes les élections du monde qui seront organisées dans le pays, au prix de beaucoup de sang, seront autant de farces en dehors de la capitale où il est toujours possible de simuler. Car l'URSS, aussi, s'appuyait sur des forces politiques locales. Pas moins de deux partis communistes étaient censés être aux commandes. Et un gouvernement pro-russe survécut, quelques mois, au départ des chars soviétiques.
Les pantins corrompus qui hantent les ministères aujourd'hui peuvent faire illusion longtemps. Aussi longtemps que l'OTAN continuera de compter, jour après jour, ses morts. Et à dépenser des milliards.
Je ne pense pas que notre politique puisse aboutir à un résultat positif.
Mais je ne dispose pas, hélas, de solution miracle.
Sauf à reconnaître que nous n'avons rien à gagner dans cette histoire sans fin. Seuls les Afghans eux mêmes...

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens