Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 août 2009 5 28 /08 /août /2009 13:07
Elles devaient être les premières vacances du Président. Sous le signe de la réunion familiale et de la transparence financière. Elles sont d'ores et déjà largement gâchées.
Et tout d'abord, sans surprise, par les manoeuvres de la presse conservatrice inspirées par l'opposition républicaine. Même si Obama paye sa villégiature sur ses propres deniers (toutes les précisions ont été fournies sur ce point), on les juge trop luxueuses par temps de crise. Tout le monde ne disposant pas d'une belle famille propriétaire sur la Côte d'Azur, il ira à l'hôtel. On mesure l'étendue du scandale.
La mort de Ted Kennedy a été durement ressentie à Washington. A la perte d'un ami et, à certains égards d'un mentor, s'ajoute la dimension politique de l'événement. Malgré les handicaps résultant de son état de santé, le Sénateur Kennedy restait au coeur du dispositif présidentiel visant à faire approuver par le Congrès un ambitieux projet de réformes touchant au système de santé et à l'éducation.
Enfin le reste de l'Amérique connaît une période agitée. L'acceptation par le Président colombien d'ouvrir sept bases militaires de son pays aux forces armées US n'a pas fini de faire des vagues dans la région. Et nous pouvons le comprendre: il n'est jamais bon d'introduire le loup dans la bergerie. Chavez manifeste bruyamment son opposition à cette décision qui menace directement les frontières de son pays. Il a une première fois rompu les relations diplomatiques acec Bogota, les a rétablies peu après avant de menacer hier, une nouvelle fois, de couper les ponts. C'est son style, un peu déroutant, de gouverner. Mais je note que son inquiétude est largement partagée en Amérique du sud. Seul le Pérou, en fait, approuve le Président Uribe.
Pour tenter de résoudre ce problème, et d'autres conflits potentiels  de voisinage, un sommet sud-américains se réunit aujourd'hui au bord du grand lac de Bariloche, au sud-ouest de la capitale, au pied de la cordillère. Un cadre splendide propice au dialogue.
Je compte beaucoup, pour ma part, sur la médiation de la principale puissance latine de cette partie du monde, le Brésil. Et sur l'habileté de son Président Lula.
Mais derrière cette agitation je vois pour ma part la main ténébreuse d'un certain militarisme nord-américain et de ses services soucieux, surtout, de dresser des obstacles sur la voie de la politique d'ouverture de Barack Obama. Les gouvernements progressistes du Sud devraient prendre en compte cette hypothèse vraisemblable et éviter tout ce qui pourrait faire le jeu des forces obscures qui se proposent de saboter la démarche
démocratique de la Maison-Blanche.

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens