Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 septembre 2009 4 03 /09 /septembre /2009 12:53
Bien entendu, nous sommes convaincus que, désormais, les primaires ouvertes seront organisées pour désigner le candidat, ou la candidate, que soutiendra le PS contre Sarkozy et ses congenères. Les critères pour être électeur et les modalités du scrutin seront définis le moment venu. J'en prends acte comme je me résignais à avaler la cuillerée du foie de morue de mon enfance. On finit toujours par venir à bout de ses pires cauchemars.
Passons donc à autre chose.
Posons, par exemple la question de fond suivante: "que va devenir le Parti et quel va être le rôle dévolu, dans le futur, à ses militants?" La réponse n'est pas évidente.
La première qui vient à l'esprit est, pour moi, terrifiante. Nous constiturions désormais une structure destinée à organiser, avec un maximum d'efficacité et de transparence, les scrutins internes à venir. Cela requiert une main-d'oeuvre bien formée, disponible et dévouée. Nous l'avons.
Les mêmes (et leurs frères d'armes), une fois les candidats désignés (les régionales sont pour demain), prépareront les équipes de colleurs d'affiches et de distributeurs de tracts sur les marchés et ne manqueront pas de participer, avec un enthousiasme affiché, aux réunions publiques de soutien aux socialistes et à leurs alliés éventuels.
Si cela en reste là, le PS ne sera plus un parti de gauche à la française, mais une sorte de parti démocrate à la sauce américaine, un parti ketchup destiné à faire avaler les pâtes alimentaires insipides de super-marché.
Bien entendu, rue Solférino, des groupes spécialisés, formés de camarades aux compétences reconnues, confectionneront des projets pour une futur gouvernement de la France; dans les départements et les grandes villes les discussions iront bon train pour enrichir nos programmes et consolider notre implantation déjà impressionnante dans les provinces. Mais nous devons à la vérité de reconnaître qu'il n'y a plus de vie dans nos sections, que les réunions plénières ou assemblées générales sont d'un ennui mortel. Et l'assistance s'y fait chaque jour plus rare, limitée qu'elle est, à des adhérents esseulés, en mal de compagnie.
Alors, si nous persistons à croire aux valeurs fondamentales de lutte pour la justice et l'égalité de droits, de dénonciation du capitalisme (et pas seulement du capitalisme financier), de combat pour la laïcité de l'école et des institutions républicaines, nous sommes la seule force en mesure de porter de telles convictions.
Redonnons vie à nos sections, retrouvons notre mission de formateurs de générations futures de socialistes.
Vivons le Socialisme comme la Lumière unique qui doit éclairer la République.
C'est tout de même un horizon autrement grandiose que celui de communier devant une urne de "primaire ouverte".

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens