Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2013 1 13 /05 /mai /2013 12:12

 

 

Les contestataires de l’aéroport de Notre-Dame –des-Landes sont à l’écologie ce que les Talibans sont à la religion musulmane : une médiocre caricature. Bien entendu, les premiers ne font ni des cartons au kalachnikov, ni exploser des bombes ou des mines. Mais sur le fond la comparaison reste valable. Sans compter qu’une « minorité agissante » se verrait bien en guérilla verte (‘si les manifs ne suffisent pas nous passerons à une autre type d’action, le sabotage’). Le week-end dernier une partie des manifestants historiques étaient de retour. Des agriculteurs et des résidents locaux ont leurs motifs propres. Mais les autres ? Tous les autres ? Quelle quête de cause les pousse à accomplir un long pèlerinage pour s’opposer à la volonté de la première intéressée : la population de l’agglomération nantaise forte de ses droits..

Pourquoi refuser, par principe, au développement des régions directement concernées ? Et pourquoi, surtout, les médias continuent-ils à gonfler ce qui n’est, après tout qu’une anecdote, une parenthèse que l’Etat peut fermer quand il décidera vraiment de le faire.

Pour l’actuelle majorité gouvernementale, à laquelle ‘Ecologie/ les Verts’ est partie, il est en tout cas impératif de tirer les leçons des ambiguïtés de leur comportement collectif. Nous voulons bien comprendre que l’on traite avec un haussement d’épaules la présence d’un José Bové avant-hier, d’une folklorique Eva Joly hier, aux manifs organisées par les marginaux de la gauche et de l’écologie. Ceux qui, partout ailleurs, on appelle anars. Ce groupe qui a ses députés, ses sénateurs, ses maires, ne se prononce pas sur ces comportements.

Les Verts français paraissent ainsi ne pas vouloir grandir, ne pas assumer jusqu’au bout un engagement, demeurer des alliés sans fiabilité. Puisque l’on parle tant d’Allemagne, les homologues de nos Verts sont sortis, eux, depuis longtemps de l’ambiguïté. Ils sont réformistes, européens, constructifs au sein des assemblées dans lesquelles ils sont représentés. C’est ainsi qu’ils pèsent dans l’élaboration de politiques de vrai changement. En France leurs semblables ne veulent pas quitter une enfance capricieuse, ne veulent pas choisir leur jouet. Entre l’ours en peluche et le mécano ils hésiteront toujours. A ce jeu, seuls les Talibans finissent par tirer leur épingle mortelle.

 

Antoine Blanca

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens