Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2013 1 07 /10 /octobre /2013 10:41

La liquidation par la France et par ses alliés des troupes d'AQMI au Mali a obligé l'organisation mafieuse et terroriste à reviser sa stratégie dans la région. C'est ainsi que le recrutement de jeunes tunisiens et marocains pour le Djihad en Syrie est devenu une priorité. Tant Mohamed VI que le fluctuant gouvernement tunisien sont alarmés. Mais ce sont surtout les familles des recrues potentielles qui réclament des mesures urgentes: "nos enfants partent faute de perspective d'avenir dans leur patrie".

L'enlèvement par des forces spéciales US du cerveau al-qaïdien Abou Anas el Libi doit être aussi observé dans le cadre de ce changement de cap. Il a été capturé dans son pays, la Lybie, qui serait devenu le nouveau centre 'd'alimentation en troupes fraîches du djihadisme en Syrie'.

Bien entendu l'opération des commandos américains avait officiellement d'autres motivations: venger , 14 ans après les terribles attentats de 1999 à Nairobi et à Dar el Salam (257 morts dont 12 américains)*, des crimes majeurs restés si longtemps impunis. Mais avec la double neutralisation de El Libi et d'Abou Zoubaïr, l'émir des Chebabs somaliens, un coup est aussi porté  à un schéma dont le Lybien était le cerveau.

Abou Anas el Libi, 49 ans, est informaticien. Mais il est surtout, au milieu de l'ignorance crasse des leaders d'Al Qaïda, celui qui a bénéficié de la meilleure instruction religieuse. C'est l'une des raisons pour lesquelles Ben Laden l'avait appelé auprès de lui.

Organisateur de grands attentats, il n'avait pas moins demandé le statut de réfugié politique à Londres et il a vécu à Manchester. Scotland Yard l'avait bien arrêté, interrogé et...relâché, 'faute de preuves'. En 2000 il avait rejoint Ben Laden en Afghanistan. Puis, après la défaite des Talibans, il trouva curieusement refuge, lui l'ouléma** sunnite, dans l'Iran chiite. Pendant 10 ans...La chute de Kadhafi, la sanctuarisation du djihadisme dans une partie de la Lybie, lui avaient permis de revenir au pays. Où les 'services US' n'ont eu aucune peine à le répérer.

Cette actualisation me paraît utile pour mieux connaître le chef islamiste qui est désormais interrogé par "l'intelligence" US. Un homme encore jeune, moderne, compétent en matière de textes et d'histoire sacrée...Et capable de développer des actions spectaculaires susceptibles de réveiller un 'djihadisme' englué dans l'incompétence et la division.

 

Antoine Blanca

 

*  Les Ambassades américaines dans les deux capitales (Kenya et Tanzanie) avaient été totalement détruites. 

** Lettré en histoire et droit coranique

 

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens