Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 10:15

On peut aisément mesurer l'inquiétude des quelques amis qui lui restent et, peut-être, celle de ses humbles voisins de la Place des Vosges, à Paris. Ces derniers, qui imaginaient déjà la sécurité renforcée en ce lieu qui fut cher, aussi, à Victor Hugo, devront se contenter des nuées de photographes guettant le moindre geste de DSK ou d'Anne Sinclair. Quant à Jack Lang, il est bien le seul à croire encore en son destin. Seul à espérer que le Secrétariat aux élections lui offrira une circonscription "sûre" sur un plateau d'argent. Car l'ancien ministre de la Culture, puis de l'Education nationale, ne peut admettre que désormais il n'est qu'un encombrant élément décoratif que l'on voudrait bien pouvoir pendre à un clou pour...l'oublier sur son mur.

Partout où le Professeur Lang est passé, l'herbe socialiste a eu beaucoup de mal à repousser. A Blois, dont il était député-maire, on avait tout perdu avant que, sept ans plus tard, un camarade regagne un siège que l'on avait tenu pour "sûr". Aujourd'hui les militants, sypathisants et élus de Boulogne-sur mer ont pris les devants en lui signifiant, fermement, son congé définif. Sanglots du congédié devant tant d'ingratitude.

On ne sait pourquoi, la direction du PS a aussitôt fait savoir "qu'elle prenait les chose en mains". On continue donc, rue Soférino à chercher la circonscription miracle. Or le citoyen en question a tenté de passer à l'adversaire à plusieurs reprises depuis 2007. Missions diplomatiques spéciales à La Havane et en Corée du Nord. Il fut aussi sondé pour un ministère:"d'accord pour les Affaires culturelles, mais avec des moyens budgétaires accrus". Ce fut niet.

Cela devrait nous convaincre: le personnage n'est pas fiable. Il s'est montré en "cravate-noire", Monique, en robe longue, à se côtés, à tous les dîners de gala élyséens. Depuis un peu plus d'un an il fait des efforts pour faire oublier ses grossières ambigüités. Il fait de visibles mamours verbaux à notre candidat...Moi je dis: laissons-le aller où il veut. Qui notera son absence.

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens