Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2013 6 18 /05 /mai /2013 10:37

Jorge Videla est mort en prison. C'était un fervent catholique. Selon sa foi, il va griller dans les flammes de l'enfer. Eternellement. On ne versera pas de larme. Mais nous avons là l'occasion de rappeler que Videla n'était dictateur qu'en sa qualité de Chef de la Junte militaire interarmes. Il devait quitter la présidence de la République de facto pour laisser sa place au nouveau chef d'Etat Major de l'armée de terre, Galtieri. Celui qui crut tenir son heure de gloire en avril 82, en envahissant les Malouines. Les missiles français Exocet allaient faire merveille. Un navire de la Navy, le Sheffield, fut, par exemple, coulé. Mais surtout cet épisode confirma la lâcheté, l'incompétence des généraux argentins. Pendant qu'ils sablaient le champagne dans les salons de la capitale, les recrues crevaient de froid dans le îles glacées, faute d'équipement d'hiver. Beeaucoup venaient des provinces torrides, et, tous, des milieux les plus défavorisés du pays. Au lendemain de son inévitable déroute, il fut remplacé par le général Bignone, qui fut chargé de liquder la dictature et d'organiser des élections libres à l'issue desquelles Raùl Alfonsin fut élu le 30 octobre 1983. Il prit ses fonctions le 10 décembre, journée de l'ONU et des Droits de l'Homme.  Aussitôt, il décréta la traduction des hauts responsables de la dictature devant un tribunal civil spécial. Le procès qui suivit, et qui dura 9 mois, demeure, à ce jour, unique en Amérique.

Les dictatures dans le Cône Sud de l'Amérique furent collectives. Même si Pinochet confisqua à son profit personnel celle qui terrorisa le Chili. Il voulut être Franco en politique et Thatcher en économie.

Mais le processus qui permit l'installation de dictatures militaires fut inauguré dès le 31 mars 1964 au Brésil. Cette militarisation de toute une région était voulue par les Etats-Unis, en application de la doctrine stratégique dite de Sécurité nationale. Au prétexte de lutte contre le 'communisme' dans le cadre de la guerre froide. Au Brésil, les forces armées restèrent au pouvoir, avec des évolutions, pendant 21 ans.

Je crois ces rappels utiles, alors que la presse parle de ' mort d'un dictateur', à propos de Videla. Cette mort est un symbole important. Celui de la fin d'un système, l'avènement d'une doctrine démocratique, la fin de l'impunité. Du moins en Argentine et au Chili.

 

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens