Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 10:02

L'homme avait fini par se croire invincible. La coalition que dirige Berlusconi depuis bientôt une décennie avait été mise à mal plus d'une fois. Mais avait toujours fini par l'emporter. Ce n'est pas le cas cette fois-ci: ayant lancé un double défi à l'opposition de centre-gauche et à ses alliés xénophobes(1) de la Ligue du Nord, il avait prétendu transformer les élections municipales (1er tour les 15 et 16 mai) en une sorte de référendum en sa faveur. Cela s'est transformé en désastre. L'opposition gagne pratiquement dans toutes les grandes villes (la capitale n'était pas concernée par le scrutin). Dans les villes du nord et du centre, le vainqueur est le Parti Démocrate (union de la gauche et des modérés); à Naples, c'est le "Parti des valeurs".

Parfois le triomphe du centre gauche a été acquis dès le premier tour (Turin et Bologne par exemple). Le tour décisif devrait marquer la plus cruelle des défaites pour Berlusconi dans son fief, sa ville natale, Milan. Dans la plus importante ville du pays, sa capitale économique, le cavaliere avait investi des capitaux astronomiques pour y contrôler la presse, la télé et les radios, la production industrielle et l'activité commerciale. La maire sortante, qu'il soutenait, a perdu onze points (41%) alors que son adversaire de gauche, l'avocat Pisapia, 62 ans, passait tout près de la majorité absolue (48%). La victoire, au 2e tour, paraît presque assurée.

Berlusconi est peut-être en train de perdre le contrôle de l'Italie. S'il perd la main, il se pourrait qu'il puisse être enfin jugé pour les innombrables délits majeurs qu'il a commis. Encore faudra-t-il revenir sur les lois qu'il a faites voter dans le seul but de s'attribuer une sorte d'immunité.

Mais on est, dans tous les cas, en droit d'espérer que les municipales des 15 et 16 mai marquent le début de la fin du berlusconisme.


Antoine Blanca

(1) La Ligue du Nord manifeste surtout sa xénophobie contre les Italiens du sud de la péninsule. Ce parti lombard considère que ces méridionaux sont des parasites vivant au frais de l'Etat alors que ce sont les citoyens du nord qui paient les impôts. La Ligue n'est pas loin de remettre en cause l'unité italienne.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens