Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 avril 2011 6 09 /04 /avril /2011 09:32

L'information nous parvient d'une source généralement bien informée: le Président Abdelaziz Bouteflika abandonnerait sa haute fonction samedi prochain, 16 avril. Il serait remplacé par l'actuel Premier Ministre.

En principe ce départ se justifierait par des raisons purement médicales (le Président passe 10 jours par mois dans une clinique suisse). Ce départ coïnciderait, et là nous serions dans l'officieux, avec le besoin de donner un signe minimal de changement sans remise en cause du système.

Comment fonctionne ce système? En l'absence d'un véritable parti dominant, ce que n'est plus le FLN (Front de Libération Nationale) et d'une personnalité politique civile de prestige, un groupe de généraux de l'Armée Nationale populaire (ANP) donne les orientations essentielles. C'est ce groupe qui a autorisé le gouvernement de Bouteflika à prendre récemment les coûteuses mesures économiques et sociales, notamment en direction de la jeunesse et des  secteurs les plus actifs de la population. Ces mesures ont permis de contenir la contestation. Mais sans tracer pour autant un vrai programme ambitieux qui préparerait l'avenir radieux auquel un pays aussi riche que l'Algérie peut aspirer.

                                         ++++++++++++++++++

 

Jeudi dernier j'ai entendu l'interview du Chef de l'UDC, le parti suisse de la droite xénophobe qui joue un rôle clé dans le gouvernement de la Confédération suisse. Le Chef helvète développait la thèse suivante au sujet des Musulmans de son pays: leur nombre croissant mettrait en péril notre civilisation, nos valeurs européennes fondées sur le christianisme.

Son argumentation nous paraît plus qu'insuffisante. Nous dirons même grossièrement mensongère. Si j'en juge par ce qui se passe en France, c'est le phénomène inverse qui se produit: la majorité des 3 à 5 millions de Musulmans vivant et étudiant dans l'Hexagone adoptent un mode de vie semblable à celui de la majorité des Français. C'est massivement le cas pour la jeune génération. Même si certaines coutumes fondamentales de l'Islam sont respectées (deux ou trois fêtes religieuses par an, mois du Ramadan, par exemple), les Musulmans de France ont tendance à se fondre dans la masse, tout en attachant du prix à la vie familiale et sociétale du pays dont ils sont originaires.

Demandez aux imams cultivés, aux conseils d'oulémas, à tous ceux qui s'attachent à préserver une riche civilisation qui a tant apporté à l'Humanité: ils reconnaissent qu'ils sont plutôt sur la défensive, que la pratique de la langue arabe est très affectée et la connaissance du Coran et des hadiths de plus en plus superficielle.

Au contraire, le développement politicien de l'islamophobie, de l'arabophobie, constitue le meilleur espoir des extrêmistes, voire des groupes djihadistes jusqu'à présent ultra-minoritaires.


Antoine Blanca


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens