Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 10:37

L'obligation faite aux électeurs brésiliens de retourner aux urnes le 31 octobre ne présente, à notre avis, que des avantages.

--En effet, si la confirmation de la candidate du PT, Dilma Rousseff, comme future présidente de la République fédérative du Brésil ne fait pas de doute, elle devra néanmoins, dans les semaines qui viennent, déployer toute la puissance de sa personnalité en sortant davantage de l'ombre portée de Lula; important pour un  Chef d'Etat que d'être aussi soi-même;

--Le résultat de la candidate écologiste Marina Silva (20%) va donner du relief, entre les deux tours, aux problèmes liés à l'environnement. Le Brésil c'est, pour une bonne part, le bassin de l'Amazone, avec son immensité, son eau, ses forêts, ses richesses encore incalculables et, dans le même temps, les enjeux économiques, commerciaux, humains et zoologiques. Des convoitises pas toujours avouables parce que criminelles ne cessent de se manifester depuis des décennies. Il n'en avait pas été beaucoup question dans les débats du premier tour, en dehors de quelques cercles proches de l'élite intellectuelle et universitaire des grandes villes du Brésil;

--Lula, qui s'apprêtait à jouer un rôle de président derrière la présidente, va devoir se montrer plus discret: si la peau de l'ours a été prématurément vendue, c'est en grande partie de son fait. D'autres moyens s'offrent à lui d'utiliser son charisme et son expérience tant à l'intérieur qu'à l'extérieur du pays;

--nous allons mieux connaître la candidate écologiste qui va négocier ses voix et, surtout, son programme; à l'opposé de nombre de verts en Europe, elle provient du sous-prolétariat, n'a pu aller à l'école avant l'âge de 16 ans (elle est née dans un Etat amazonien) et devrait, si elle opte pour une attitude positive, peser sur le futur gouvernement, sur ses projets, sur sa politique en général;

--avec un tiers des voix le candidat du PSDB, un homme compétent, équilibré et patriote, ne perd pas la face et ne va pas quitter, comme il pouvait le craindre, la tête basse la politique brésilienne; l'homme ne le méritait pas; les idées qu'il défend non plus.

 

Avant l'intronisation de Dilma, un débat d'une nature différente va nous permettre de mieux approfondir nos connaissances sur un géant.

 

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens