Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2010 3 24 /11 /novembre /2010 09:53

Mauvais présage supplémentaire pour les prochaines législatives  en Espagne: la gauche va perdre le contrôle de la Genralitat (parlement autonome catalan) aux élections qui auront lieu dimanche prochain 28 novembre.

Le président socialiste Montilla (qui vient de rendre public l'état de son patrimoine), le, abandonnera son fauteuil au leader du centre-droit catalaniste  (qu'on se souvienne de Jordi Pujol...), Artur Mas. Il obtiendra ou approchera la majorité absolue des sièges, aucun sondage ne laissant aucun doute sur le résultat final.

La gauche et le PSC dirigent la Generalitat depuis 2003, quand Margall l'emporta sur une droite catalaniste de Convergencia i Uniò qui avait fini par lasser une opinion en quête de renouveau.

Aujourd'hui c'est différent. La gauche a modernisé et stabilisé à beaucoup d'égards la grande région autonome, bien exploité le succès des Jeux de Barcelone, conforté l'enseignement et même imposé la langue catalane comme langue principale; au mécontentement, plus ou moins audible, de la forte minorité hispanophone, souvent venue du sud de la péninsule apporter sa force de travail. Mais leur descendance est déjà, elle,  catalanisée.

Le PP, la droite espagnole de Rajoy, pourrait obtenir autour de 10% des voix et, dans certains cas, se dit disposée à accorder son appui négocié à CiU.

 

Le recul de la gauche s'explique en grande partie par la crise qui secoue les économies européennes et a obligé José-Luis Rodriguez Zapatero à remanier son gouvernement en profondeur et à mettre en place un plan de rigueur sans précédent. Les municipales du printemps 2011 constitueront un bon indicateur, in vivo, de l'état d'esprit des citoyens espagnols.

Mais en cas de défaite, le PSOE entrerait dans une période de réflexion et la gauche européenne sera elle-même contrainte à se poser des questions existentielles.

Antoine Blanca


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens