Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2012 3 26 /09 /septembre /2012 11:53

Si l'Espagne va mal dans son ensemble, la Catalogne, hier si prospère, est au bord du précipice. Et tout se passe comme si l'actuel chef de la Generalitat (parlement et exécutif autonomes) voulait accélérer sa chute dans le gouffre.

Artur Màs, après avoir lancé un appel au secours à Madrid et à Bruxelles (les finances de Barcelone sont en lambeaux), a encouragé les traditionnels manifestants de La Diada*, à exiger l'indépendance immédiate. Aujourd'hui il convoque un référendum sur la question, au mépris de la Constitution. Nous sommes nombreux à avoir éprouvé des difficultés à trouver un début de logique à cette démarche. Comme si M.Màs se disait: puisque cela va très mal dans les lignes arrières, faisons en sorte que la situation empire encore devant. Nous voilà en plein délire.

Le PSC (socialistes catalans), qui a longtemps présidé le Generalitat et, depuis le retour à la démocratie, la ville de Barcelone, a dénoncé avec véhémence une fuite en avant qui ne peut s'avérer que dommageable pour une population dure au travail et réputée pour la compétence de ses professionnels. Pour une partie importante de la gauche, il n'y a aucune urgence, face au  drame économique et social européen, à donner la priorité au séparatisme. Un parlementaire catalan de mes amis m'a confié: "Nous avons tout ce que nous souhaitions pour fortifier notre identité nationale et culturelle. Notre drapeau et notre langue sont partout. Les autres espagnols qui nous rendent visite se sentent presque étrangers dans nos villes et dans nos campagnes. Notre drame essentiel est la crise, comme pour tous les autres Européens. L'indépendance n'est pas une solution. C'est même devenu un peu ringard..."

Et il est vrai que les actuels dirigeants de la Generalitat sont observés, par leurs compatriotes, un peu comme de Marsiens. Qu'ils ne s'étonnent pas si on leur demande bientôt de repartir dans leur propre planète.

Antoine Blanca

* La Diada, journée traditionnelle au cours de laquelle les Catalans communient pour une Catalogne libre. Dans les temps de dictature en Espagne c'était une journée revendicative importante.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens