Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2012 7 03 /06 /juin /2012 11:20

A  lire les déclarations de la Commission de Bruxelles, et de ses acolytes de l'OCDE, mettant en demeure le gouvernement français d'annoncer des mesures draconiennes d'encadrement des dépenses et du crédit, on serait fondé à penser que ces éminents technocrates ignorent ce qui s'est passé en France le 6 mai, et que des élections législatives vont se dérouler dans les deux semaines à venir. Or ce sont des changements importants que la France est en train de décider, notamment la mise en place d'une nouvelle politique fiscale fondée sur le justice et l'équité. Le Parlement va en débattre à partir du mois de septembre. Les objectifs sont clairs et les engagements vis-à-vis de nos partenaires seront tenus. Mais en empruntant les voies que nous aurons choisies. Ces messieurs de la Commission ne sont pas autorisés à mettre en doute notre détermination de réussir une nouvelle politique, dans le respect des règles et des objectifs qui nous sont communs.

Nous avons du mal à comprendre les raisons de l'arrogance du ton employé par les hommes de Barroso et ses mentors de l'OCDE. Comme si la persistance de leur échec manifeste les autorisait à donner de la voix. Ils n'ont jamais rien vu venir, rien pu prévenir. Et les voilà qui veulent faire obstacle à la résolution du peuple français telle qu'elle a été manifestée librement dans les urnes. Un minimum d'humilité, si ce n'est  de décence, s'il vous plaît. Permettez-nous de prendre nos marques et d'installer nos outils de travail.

La politique ultra libérale, le système européen de concurrence anarchique, de priorité donnée aux intérêts des groupes bancaires, les privilèges astronomiques dont bénéficient les grandes entreprises privées et les gros actionnaires, la destruction des services publics au détriment de l'intérêt général, sont autant de facteurs de la crise dont vous portez, gens de la Commission, largement la responsabilité. Votre modèle économique, inspiré de Milton Friedman, de Mme Thatcher, du reaganisme, est en train de s'effondrer.

Alors ne venez pas donner des leçons. Et laissez la France travailler à sa manière. Elle n'a jamais manqué à sa parole européenne.

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens