Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2010 6 16 /01 /janvier /2010 09:37
L'entourage intime du Président est unanime: la décision du Conseil constitutionnel à propos de la taxe carbon a rendu l'hôte de l'Elysée furieux. Il a décidé même de lâcher les chiens contre les Sages et, nommément, contre leur président Jean-Louis Debré. Soucieux de revenir en grâce le mal-aimé Devedjian a fait du zèle. Il a tenu des propos menaçants.
C'est la première fois dans l'histoire de la Ve République qu'une telle attaque publique se produit. Je trouve ce comportement inquiétant même s'il est conforme à l'esprit du sarkozysme.
Les hommes de gauche n'ont pourtant pas que de bons souvenirs à propos de cette institution républicaine. En 1981, alors que le Conseil était présidé par le gaulliste conservateur Roger Frey et qu'il était uniquement composé de personnalités de droite, le Président  Mitterrand dut faire face à une décision particulièrement inique: le coût des nationalisations des entreprises et des grandes banques se trouva plus que doublé. Le contribuable français dut payer pour engraisser davantage encore de puissants actionnaires.
Le mot d'ordre du pouvoir de gauche fut immédiatement transmis à tous. On baisse la tête et on applique la Constitution.
Aujourd'hui le retoquage d'une loi mal fagottée, capricieuse et injuste donne lieu à un mouvement de colère enfantin et même à des projets de modification de la Constitution.
Tout cela est révélateur des dangers qui menacent la démocratie française avec un Sarkozy seul aux commandes.
Il faut en être conscient. La vigilance républicaine doit être à l'ordre du jour. Notre vie quotidienne, voire notre vie intime est de plus en plus menacée par une certaine forme d'absolutisme capricieux.
Cette vigilance doit avoir la priorité sur des sujets secondaires avec lesquels on voudrait la distraire.

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens