Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juillet 2011 2 05 /07 /juillet /2011 11:04

Faut-il encore parler des Amériques latines? La région n'est pas à la mode dans les médias. Pour la France, seule l'AFP possède encore quelques bureaux. Chacun d'eux couvre désormais plusieurs pays. Le Monde se donnait des moyens journalistiques importants et de qualité autour de Marcel Niedergang. Pour bien de raisons, notamment économiques, cette situation a pris fin au début des années 1980. On fait appel désormais, outre aux services de l'AFP, à tel ou tel pigiste occasionnel, souvent d'ailleurs talentueux et bien informé. Moi, par exemple, j'ai recours au quotidien espagnol El Pais pour suivre l'actualité de la région.

Voilà sans doute pour quoi la polémique sur la "disparition" momentanée du Président Hugo Chàvez a été si peu commentée en France. Le Venezuela est pourtant un grand pays avec lequel nous entretenons traditionnellement de bonnes relations. Et pas seulement parce qu'il représente une puissance pétrolière considérable. Nos échanges culturels sont, en effet, aussi significatifs.

Malade, Chàvez était allé se soigner à Cuba. Fidel est son ami de coeur et, surtout, la pratique médicale cubaine est l'une des meilleures au monde. Nous savons, aujourd'hui, que le chef bolivarien a subi, avec succès, deux interventions chirurgicales. Un cancer du colon sans doute. Vingt deux jours d'absence ce n'est pas la fin du monde. Surtout pour de si bonnes raisons. Mais le silence médiatique officiel (interrompu deux fois pour une séance de photos avec les frères Castro, puis avec le seul Fidel) avait donné prétexte à la presse de Miami et à l'émigration anti-castriste, d'entamer une campagne sur le thème: "Chàvez se  meurt, Chàvez est mort" destinée à mettre le gouvernement "chaviste" dans l'embarras.

Et l'offensive est partiellement parvenue à ses fins en distillant, durablement je pense, le doute dans les esprits.

Une leçon pour tous les gouvernants et, en particulier pour ceux qui personnalisent (1) à l'excès leur régime: la politique du secret, notamment en matière médicale, n'est pas la bonne. Dire la vérité, publier les bulletins de santé hospitaliers est le meilleur moyen de désamorcer les crises.

Mais cet épisode a mis sutout en évidence la fragilité de l'équipe gouvernementale de Caracas. Président Chàvez, vous êtes entouré de trop de médiocres obséquieux, de trop de chefaillons qui n'ont d'autre titre que celui de faire partie de votre famille ou d'avoir été vos amis d'enfance. Aujourd'hui vous vivez politiquement de la grande popularité dont vous jouissez individuellement auprès des masses populaires.

Cela ne suffira pas en cas de coup dur majeur.

 

Antoine Blanca

(1) Hugo Chàvez a été élu et réelu au suffrage universel; la dernière fois avec 56% des voix. Non seulement les partis d'opposition fonctionnent, mais encore dirigent-ils nombre de régions et de municipalités. Une partie de la grande presse traditionnelle est ouvertement antichaviste.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens