Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2011 5 16 /09 /septembre /2011 12:40

La victoire de la gauche au Danemark en annonce d'autres, aujourd'hui presque inéluctables, dans les pays scandinaves. La démocratie socialiste danoise a, en effet, joué un rôle d'éclaireur,  depuis la fin du XIXe siècle, dans tout le nord de l'Europe, parmi les travailleurs organisés. En Suède le PSD a été pendant des décennies la force politique centrale du pays. Il avait atteint des pourcentages de suffrages égaux ou supérieurs à 50%. Des Premiers ministres comme Albin Hansson, Tage Erlander et Olof Palme sont des personnages presque légendaires de l'histoire moderne du pays. Etroitement associé à la puissante confédération syndicale LO, le PSD a établi un modèle de société faite de justice sociale et de liberté, jugé exemplaire par les militants socialistes du monde entier.(1)

Son rôle international, notamment dans les pays en développement, a été considérable. Olof Palme (assassiné en 1986, sans que le crime ait jamais été élucidé), souvent en association avec sa collègue Premier ministre norvégienne Gro H. Bruntland, a beaucoup oeuvré à la résolution de dossiers sensibles, comme celui du Moyen Orient, les guerres en Afrique et la lutte contre l'Apartheid. L'ONU est redevable à la Démocratie-socialiste scandinave de grandes avancées dans des négociations délicates. Martti Ahtissari, qui sera plus tard président (deux mandats) de la Finlande, était un responsable important du Secrétariat général de l'ONU et prépara, de main de maître, la Namibie à l'indépendance.

Tout indique que les partis scandinaves membres de l'Internationale socialiste accompagneront bientôt, dans l'exercice du pouvoir, leurs frères de France et, un peu plus tard, ceux d'Allemagne. Cela ne changera peut-être pas entièrement la face du monde, mais devrait modifier celle de l'Union européenne, enlaidie par une longue main-mise du conservantisme et du libéralisme économique sur sa difficile construction.

Antoine Blanca

1 - Le PSD suédois est désormais dirigé par Mona Sahlin (à ne pas confondre avec son homonyme, pénible coïncidence, de la droite américaine). Mona et son parti sont actuellement favoris des sondages. En Islande c'est aussi une femme socialiste qui dirige un gouvernement de gauche, lequel a rétabli les grands équilibres sur l'île, en alliance avec les Verts. En Norvège les travaillistes, chacun le sait, sont au pouvoir et personne n'a oublié la sanglante agression dont ses jeunes ont été victimes alors qu'ils tenaient pacifiquement leur "université d'été".

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens