Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2011 3 27 /04 /avril /2011 09:36

Depuis quelques jours le quotidien espagnol El Pais publie une série de reportages, écrits et photographiques, accompagnés d'articles de fond, sur le fonctionnement du centre d'interrogatoire et de torture de Guantànamo. Chaque jour apporte au lecteur de nouveaux détails sur les traitements infligés aux suspects détenus, y compris aux mineurs. Les témoignages de ceux qui ont été libérés sont accablants. J'aurais sans doute eu de la peine à leur accorder crédit si les autorités US n'avaient  confirmé ces violations flagrantes aux droits de la personne. Auparavant il y avait eu la guerre et l'occupation en Irak et les destructions et les massacres qui ont déshonoré les maîtres de la Maison Blanche et du Pentagone.

"Suivant que vous soyiez puissant ou misérable,

  les traitements de Cour vous rendront blanc ou noir..."

Le jugement porté par ces vers de Jean de la Fontaine a été mille fois vérifié sous le règne de la famille Bush et de leurs puissants amis de l'industrie de l'armement qui contrôlent désormais le Pentagone. Ces dirigeants super-puissants ont violé toutes les règles qu'ils ont contribué à faire adopter par l'ONU et par ses organes subsidiaires. A commencer avec l'invasion de l'Irak, en dépit de l'avis du Conseil de Sécurité, absolument contraire à cette intervention injustifiée. Un pays, ses universités, ses écoles, ses infrastructures industrielles et administratives ont été détruites et des dizaines de milliers de civils  irakiens sont morts sous les bombes ou la mitraille. Les Etats-Unis et son puissant capitalisme ont fait main basse sur le pays.

Tout cela m'accable et m'attriste profondément. Enfant, j'avais vu les premiers GI's arriver à mon village en une petite colonne de jeeps et un command-car. Ils avaient débarqué le 8 novembre 42 près d'Alger, nous libérant ainsi du régime de Vichy. Ils avaient parcouru 160 kilomètres à la recherche de dindes pour la célébration de Thanksgiving. Ils nous ont donné des bonbons et fait découvrir notre premier chewing-gum. On leur a trouvé des dindes. Nous les avons vu partir vers le Nord avec regret.
Aujourd'hui je ne peux plus penser à ce grand pays avec la même sympathie naïve. Je l'aurais pourtant souhaité...

Le silence complice de notre presse à l'égard des  événements que j'ai évoqués plus haut me désole d'autant plus que les mêmes journalistes ne cessent de s'en prendre à Cuba, sans se donner la peine de s'informer, mais en abusant de la caricature grotesque et sans scrupule.

 

Antoine Blanca

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Antoine Blanca
  • : Blog politique dans le sens le plus étendu:l'auteur a une longue expérience diplomatique (ambassadeur de France à 4 reprises, il a aussi été le plus haut dirigeant de l'ONU après le S.G. En outre, depuis sa jeunesse il a été un socialiste actif et participé à la direction de son mouvement de jeunesse, du Parti et de la FGDS. Pendant plusieurs années il a été directeur de la rédaction de "Communes et régions de France et collaborateur bénévole de quotidiens et revues. Il met aujourd'hui son expér
  • Contact

Recherche

Liens